Altered Carbon saison 2
Netflix

Il faut prendre une bonne grosse respiration avant de se lancer dans cette grande fresque SF futuriste labyrinthique et harassante.

Takeshi Kovacs est de retour, mais il a changé de tête ! Désormais incarné par Anthony Mackie, le héros des romans sci-fi de Richard K. Morgan part à la recherche de Quellcrist Falconer (Renée Elise Goldsberry) dans cette saison 2 d'Altered Carbon épuisante à suivre, malgré un univers cyberpunk noir toujours aussi cool et des scènes d'action très efficaces.

Cette suite d'Altered Carbon commence 30 ans après la conclusion explosive de la saison 1. Takeshi Kovacs, le dernier Envoy, comprenez le dernier soldat rescapé d'un groupe de guerriers d'élite interstellaires, n'en finit plus de chercher son amour perdu : la rebelle Quellcrist Falconer, trahie par sa soeur. Après des décennies à passer de planète en planète, Kovacs se retrouve sur sa planète natale, Harlan...


Soyons clairs, si vous avez bouclé le premier chapitre il y a 2 ans (comme nous), le long récap proposé par Netflix avant d'ouvrir les hostilités de la saison 2 est loin d'être superflu. Le monde d'Altered Carbon est cool, il est riche, il est beau, mais il n'est pas tout à fait facile à appréhender. Mieux vaut être un tout petit peu adepte du genre "Blade Runner", pour se lancer à nouveau dans les aventures de Takeshi Kovacs. Dans l'idéal, il faudrait même avoir un dictionnaire du futur sous la main, tant la série Netflix nous pilone à longueur d'épisodes avec un charabia fantasmagorique imbitable et d'innombrables règles de la société demain. La mythologie décrite minutieusement, page après page, dans les romans originaux, est sûrement luxuriante. Mais le rendu télévisuel est plutôt assommant.

On peine donc à mettre le doigt sur les enjeux et les histoires diverses. D'autant que tous les personnages ont quelques SIÈCLES de vie derrière eux, passés dans différentes enveloppes, et autant de relations conflictuelles accumulées. Et assez vite, on réalise que les thématiques philosophiques liées à l'éternité et à la fin de la mort, composantes intéressantes de la première saison, ne seront qu'effleurées (et encore). Alors il faut se contenter du plaisir - indéniable - qu'on prend à arpenter les rues et les bars de ce monde futuriste splendide. Un univers sombre à couper le souffle, boosté par quelques séquences d'action magistralement mises en scène. Oui, Altered Carbon est une série bavarde (il faut bien essayer d'expliquer toute cette mythologie), mais lorsqu'elle se tait et laisse parler la poudre, alors le spectacle est total !

Altered Carbon saison 2
netflix

Surtout, cette saison 2 a eu la bonne idée de laisser une large place à Poe, l'Intelligence Articielle muée en acolyte de "sac à viande". Chris Conner donne vie et émotion à la facétieuse créature digitale, douée d'une sorte de conscience. Son histoire avec les autres programmes numériques - notamment DIG 301 - devient rapidement le vrai plaisir qui donne tout son sel à cette saison 2 d'Altered Carbon.

Altered Carbon, saison 2 en 8 épisodes - voir sur Netflix à partir du 27 février 2020.