Pourquoi Christopher Lloyd et Robert Zemeckis n'ont plus fait de film ensemble après Retour vers le futur 3 ?
Universal/Buena Vista Pictures

L'interprète de Doc a pourtant adoré tourner sous la direction du cinéaste.

TMC terminera ce soir sa rediffusion de la trilogie Retour vers le futur. Une suite dans laquelle Marty (Michael J. Fox) et Doc (Christopher Lloyd) reviennent au temps des westerns. Dans le Première Classics n°15 (avril-juin 2021, avec L'Inspecteur Harry en couverture), ce dernier revient longuement sur sa carrière, et révèle qu'il aurait adoré retrouver Robert Zemeckis sur un nouveau projet après cette saga à succès.

Expliquant avoir d'abord refusé Retour vers le futur, avant d'être convaincu par sa femme d'accepter l'offre du réalisateur et du producteur Steven Spielberg, il explique avoir particulièrement apprécié leur collaboration : "(Zemeckis) c'est quelqu'un de très 'vrai', de très malin. Il a un point de vue aiguisé sur ce qui marche et ne marche pas au cinéma. Je n'avais évidemment pas conscience du potentiel énorme de Retour vers le futur mais, en discutant avec Bob, j'ai commencé à cerner le personnage de Doc, et je voyais bien qu'il savait exactement ce qu'il voulait faire. Mais en même temps, il restait ouvert à toutes les propositions. Je me souviens lui avoir timidement soumis l'idée des cheveux longs et ébouriffés de Doc Brown (…) Il m'a juste dit : 'OK, c'est parfait !' Sûr de lui mais prêt à écouter les autres. Robert Zemeckis inspire la confiance : tourner avec lui fut une évidence."

Retour vers le futur : Quand Jeff Goldblum était en lice pour jouer Doc

D'où notre question : pourquoi ne plus avoir tourné sous sa direction après la sortie de Retour vers le futur 3, en 1990 ? Surtout que les deux hommes avaient entre temps refait équipe pour Qui veut la peau de Roger Rabbit ?, sorti entre Retour vers le futur et sa suite, en 1988. "Tout simplement parce qu'il ne me l'a pas demandé !, répond l'acteur. J'imagine qu'il n'a jamais réalisé d'autres films où j'aurais trouvé ma place. Il n'a qu'à appeler, je dis 'oui' dans l'instant." Au cours de l'entretien, il avoue aussi avoir craint que le rôle de Doc ne lui colle trop à la peau, suite au succès fou des trois films : "Je l'ai accepté, mais ça m'inquiétait. J'avais peur qu'on me catalogue, qu'on ne me propose plus que des rôles semblables à Doc. Et pourtant... On a continué à m'offrir des personnages très différents malgré ça. Je me suis rapidement rendu compte que ce n'était pas un obstacle à ma carrière, au contraire : ça m'ouvrait de nouvelles possibilités. Alors évidemment, Doc est le rôle dominant de ma filmographie, celui dans lequel le plus de gens m'ont vu et auquel on me ramène toujours. Mais je n'ai aucun problème à m'appuyer dessus tant que j'ai la liberté de faire autre chose. Et qui sait ? Peut-être qu'un jour, je trouverai un rôle qui l'éclipsera ? (Il sourit)"


Robert Zemeckis : "Ça les rend fous qu'on ne veuille pas faire un autre Retour vers le futur"