Boss Level
Hulu

Le nouveau Carnahan débarque en DTV trois ans après le tournage : un DTV sympa en forme de film d’action high concept, mais un DTV quand même.

Pitché en 2012, tourné en mars 2018, et mis sous le tapis depuis : on ne peut pas dire que Boss Level inspire une confiance folle, surtout avec le malheureux Mel Gibson à la carrière en ECG plat en tête d’affiche... Le film démarre en mode « hommage » un rien crispant – avec son titre en forme de menu de jeu vidéo de baston 90s avec des pixels et musique synthé – mais tout cela ne ressemble fort qu’à de l’emballage marketing. Boss Level ne joue pas la carte du film méta sur le jeu vidéo (comme apparemment le futur Free Guy avec Ryan Reynolds) mais celui du film d’action pur mâtiné d’un sérieux twist SF. Un ancien des forces spéciales (sympathique Frank Grillo, vu chez Marvel et vraiment très, très musclé) se réveille tous les jours dans le même lit, cible de la même armada de tueurs tarés.

Pourquoi ? Comment ? Eh bien, sachez que le scénario, tout en étant sérieusement série B, n’est pas si bête, tout en servant de justificatif à Grillo et ses copains pour s’étriper de diverses façons. Quant à Gibson, il est toujours aussi solide en second rôle « de luxe » qui s’offre de bonnes répliques (exemple, en confondant une épée chinoise avec un katana : « On va pas s’emmerder avec la race, ça reste une épée »). Reste un regret : la réunion de Mad Mel et du réalisateur Joe Carnahan (lui aussi complètement out du système des studios, dix ans après L’Agence tous risques) aurait pu, aurait dû donner autre chose qu’un direct-to-video sympatoche. Peut-être au prochain niveau ?

Boss Level est disponible en Blu-Ray, DVD et VOD