Loki final
Marvel

Marvel révèle en post-crédits qu'il y aura bien une suite à la série de Disney Plus... qui vient déjà de mettre un sacré coup de pied dans la fourmilière du MCU !

Une fois n'est pas coutume : commençons par la fin ! Pas de scène post-credits dans ce final de Loki. L'épisode 6 diffusé ce mercredi sur Disney Plus réserve tout de même une jolie surprise aux fans de Marvel au milieu de son générique de conclusion : un tampon sur le dossier de Loki Laufeyson, qui indique que la série a été officiellement renouvelée pour une saison 2 de Loki ! Et ce n'est pas du luxe, car ce dernier épisode a quand même largement chamboulé le MCU... Attention spoilers !

Loki saison 2
marvel

Loki (Tom Hiddleston) et Sylvie (Sophia Di Martino) ont donc trouvé le domaine du souverain qui gouverne la Time Variance Authority en secret, derrière les faux Time-Keepers. En entrant dans la citadelle de la fin des temps, le petit couple de variants fait la connaissance de "He Who Remains", littéralement "Celui qui Reste", incarné par l'excellent Jonathan Majors (révélé l'an dernier dans la série HBO Lovecraft Country). On sait que dans la bande dessinée, il s'agit de Kang le Conquérant, un grand vilain des comics Marvel, qui était censé faire ses débuts dans le MCU en février 2023 dans le film Ant-Man and the Wasp: Quantumania. Mais, surprise, le voilà déjà en action dans Loki ! Enfin presque...

Un spin-off de Loki sur Old Loki et Alligator Loki ? "Je suis partant !"

Il ne se fait jamais appeler Kang dans cet épisode, et il s'agit plus exactement d'une version loufoque, presque bienveillante du personnage. Du genre qui comprend qu'il fait des choses horribles, mais pour le bien de tous, pour protéger les univers du chaos et d'une destruction totale, qu'il a vu à travers le temps. Car "He Who Remains", comme son nom l'indique, est le dernier survivant d'une guerre de multivers qui a éclaté lorsque plusieurs versions de lui ont pris contact après qu'il a fait d'énormes découvertes dans ce domaine, au 31e siècle. Il faut préciser que le grand "mastermind" derrière la TVA n'est pas un Dieu ou un Alien surpuissant à la Thanos. C'est un humain, "en chair et en os", comme il le dit lui-même. Il n'a pas vraiment de pouvoir, si ce n'est celui de connaître l'avenir, tous les avenirs, après qu'il a appris à maîtrisé le champ spatio-temporel. Afin d'empêcher la mort totale provoquée par la guerre entreprise par ses différentes versions de lui-même, il a apprivoisé et armé Alioth, utilisant l'être trans-temporel pour mettre fin au massacre (vraisemblablement en engloutissant les autres chronologies). Et ensuite, pour empêcher que cela ne se reproduise, il a créé la TVA pour gérer la timeline sacrée, seule et unique autorisée à exister, prévenant toute autre version belliqueuse de lui.

Sauf que "He Who Remains" va ici être tué par une Sylvie très, très rancunière. Sa mort, qu'il n'avait pas vu dans l'avenir et qui créé, de fait, un flux temporel totalement distinct de ceux qu'il avait expérimenté précédemment, entraîne la naissance de nouvelles timelines. Une infinité de branches, et donc de variants. On comprend ainsi que le véritable Kang méchant, celui des bandes dessinées et qui a affronté les Avengers à plusieurs reprises sur le papier, n'est pas encore apparu dans le MCU. Toujours incarné par Jonathan Majors, il sera un variant maléfique de "He Who Remains"...

Kang Loki final
Marvel

A priori, on le retrouvera dans Ant-Man 3, actuellement en tournage, sauf si la production de la saison 2 de Loki avance rapidement, pour permettre d'explorer un peu plus ces nouvelles timelines en amont... Car le Multivers est restauré et cela aura forcément des conséquences massives pour le reste de la saga Marvel. A commencer par Doctor Strange 2. Tout est dans son titre : Multivers of Madness laisse déjà entendre que le sorcier devra dealer avec les nombreuses branches alternatives (créées dans Loki ?). Ce sera à voir en  mars 2022 au cinéma. Et déjà, à la fin de WandaVision, Wanda Maximoff a entendu ses fils disparus l'appeler depuis une autre réalité... Sans aucun doute un autre univers, qu'elle explorera à l'occasion de Doctor Strange 2, dans lequel Elisabeth Olsen tiendra un rôle majeur. Et puis cette fin de Loki pourrait possiblement marquer aussi le début de Spider-Man: No Way Home, qui, on le sait, jouera largement sur l'idée des univers parallèles.

Plus que jamais tout est lié dans le MCU. Tout est connecté. Et la conclusion de Loki sonne comme un déclencheur aux prochains films de la Phase 4. En outre, elle est aussi une parfaite porte d'entrée vers What If…?, la future série animée de Marvel, qui s'amusera avec les canons du MCU en explorant spécifiquement des réalités alternatives un peu folles. Ce sera à voir dès ce mercredi 2 août (voir la bande-annonce ci-dessous). 



Quant à Loki, bien malin qui peut dire quand et où on le retrouvera dans la suite du MCU. Car au terme du sixième épisode, le God of Mischief s'est fait balancer par Sylvie dans un univers parallèle, une réalité dans laquelle Mobius (Owen Wilson) et Hunter B-15 (Wunmi Mosaku) ne savent pas qui il est. Ils bossent directement pour un variant de Kang, dont la statue suggère qu'il porte, pour le coup, son costume de vilain des comics, contrôlant ici ouvertement la TVA, sans avoir recours au subterfuge des Time-Keepers. Certainement un dictateur à la poigne de fer. Alors comment Loki va-t-il se sortir de là ? Et surtout : faudra-t-il attendre la saison 2 pour voir ça ?

Loki Kang statue
Marvel