Pour un garçon Hugh Grant
Mars Distribution

Il tente de le prouver ce soir dans Pour un garçon, face à Nicholas Hoult, Toni Collette et Rachel Weisz, sur 6Ter.

En attendant de revoir Coup de Foudre à Notting Hill (jeudi soir sur TMC), vous pourrez retrouver Hugh Grant dans Pour un garçon, une comédie attachante inspirée d’un roman de Nick Hornby (Haute Fidélité), dès 21h sur 6Ter. Si elle est moins connue que celle de Richard Curtis, cette adaptation de Chris Weitz (American Pie, Twilight 2) est tout aussi drôle. Hugh y joue un éternel célibataire cynique, qui savoure sa solitude, n’a pas besoin de travailler, découpe son temps en unités de loisirs et refuse de s’engager. Lorsque Marcus, 12 ans, s’attache à lui, il tente de l’esquiver comme il se doit, avant de se dire que le petit garçon pourrait lui être utile… pour conquérir les femmes qui ont un enfant. Il va alors lui proposer de se faire passer pour son fils.

Porté par des comédiens excellents (Nicholas Hoult en vilain petit canard –c’était bien avant Skins- Toni Colette en mère dépressive, Rachel Weisz en victime potentielle du serial dragueur), Pour un garçon joue avec les codes de la comédie romantique sans tomber dans le cliché. Hugh Grant y prend visiblement un malin plaisir à jouer les sales types, même si son personnage finit par faire preuve d'un grand coeur.

Hugh Grant a détesté tourner sa scène de danse dans Love Actually

En 2015, Hugh semblait abonné aux romcom (Bridget Jones, Love Actually, L'Anglais qui gravit une colline mais descendit une montagne, Quatre Mariages et un enterrement), aux rôles d'éternel romantique maladroit sur fond de gentleman anglais et ne voulait plus de cette image qui lui collait à la peau. Invité sur le plateau de l'émission américaine Watch What Happens Live (pour parler, ironie du sort, de la romcom Les Mots pour le dire aux côtés de Marisa Tomei et J.K. Simmons), il assurait : "Je suis un sale type. Ne tombez pas dans le panneau des comédies à l'eau de rose. Parce qu'au final, vous serez malheureux. L'amour est un gros mensonge perpétué par les films cyniques des Anglais. Ça m'embête vraiment que les gens pensent que je suis ce gentleman anglais, un homme gentil comme à l'écran. Je suis un sale type".

D'ailleurs, nombreux sont ceux à pouvoir confirmer l'infernal caractère de l'acteur : "C'est un véritable emmerdeur", disait par exemple Jon Stewart au site Third Beat. Julia Roberts - qui partageait l'écran avec Hugh Grant dans la comédie romantique culte des années 90 Coup de Foudre à Notthing Hill - la première : "Elle doit me détester aujourd'hui !", supposait-il alors dans US Weekly en expliquant n'avoir à l'époque pas arrêté de se moquer de la taille de la bouche de l'actrice. "J'ai fait trop de blagues sur sa bouche, j'ai même dit que c'était compliqué de tourner les scènes de baiser parce qu'elle avait une bouche trop grande et que j'entendais un écho quand je l'embrassais... Ça ne veut pas dire que je n'ai pas de cœur, au contraire, maintenant que j'ai pris de l'âge, je pleure beaucoup. Tout ou presque me fait pleurer. Il suffit qu'on soit gentil avec moi pour que je me mette à pleurnicher."

 

En 1999, Julia Roberts présentait Coup de foudre à Notting Hill dans Première