La Cité de la peur
StudioCanal
"Vous avez des bagages Simon ?"
StudioCanal
Odile Deray
StudioCanal
Le comissaire Bialès
StudioCanal
"Ça va couper, chérie !"
StudioCanal
"Je suis hyper content !"
StudioCanal
"Je vais me chier dessus"
StudioCanal
"J'ai perdu ma mère"
StudioCanal
La Carioca
StudioCanal
Odile Deray invitée par Bialès. Une réplique déjà entendue dans Les Nuls, l'émission :_<em> "Vous voulez un whisky ?</em><em>_ Oh, juste un doigt.</em><em>_ Vous ne voulez pas un whisky d'abord ?"</em>
StudioCanal
"Tu Bluffes Martoni !"
StudioCanal
La Cité de la peur
"Vous avez des bagages Simon ?"
Odile Deray
Le comissaire Bialès
"Ça va couper, chérie !"
"Je suis hyper content !"
"Je vais me chier dessus"
"J'ai perdu ma mère"
La Carioca
Odile Deray invitée par Bialès. Une réplique déjà entendue dans Les Nuls, l'émission :_<em> "Vous voulez un whisky ?</em><em>_ Oh, juste un doigt.</em><em>_ Vous ne voulez pas un whisky d'abord ?"</em>
"Tu Bluffes Martoni !"

"Vous avez des bagages Simon ?"

Odile et Serge accueillant Simon Jérémi (Dominique Farrugia) à l'aéroport :

" - Vous avez des bagages Simon ?
- Oh bah non ! On m'a dit de venir, pas de venir avec des bagages. Pourquoi, il fallait que j'en prende ?"

Toute la scène de "l'aréoport" est en fait remplie de répliques cultes, comme celle-ci :

" - Odile Deray ?
- Odile Deray : Non, je suis le pape et j'attends ma sœur. (...) Bon, on y va ?
- On n'attend pas votre sœur ?"

Odile Deray

Odile Deray (Chantal Lauby) essayant de retenir un journaliste interprété par Dominique Besnéhard :

"- Madame, je vous pisse à la raie !
- Deray, Odile Deray ! De toute façon c'est moi qui vous rappelle... "

Le comissaire Bialès

Gérard Darmon est chargé de l'enquête et il est pour le moins rôdé ! Dès que les journalistes l'interrogent, il n'hésite pas une seconde, répondant même dans plusieurs langues :

"Écoutez, laissez la police faire son travail, dès que j'aurai de plus amples informations croyez bien que vous en serez les premiers informés. (...) Well listen, let the police do the job, be sure I'll give you answers as soon as possible okay? (...) Låt polisen göra sitt jobb, jag kommer att informera er så fort jag vet mera."

"Ça va couper, chérie !"

Le Serial Killer de La Cité de la peur s'attaque à tous les projectionnistes du film Red is Dead (interprétés par Tchéky Karyo, Jean-Pierre Bacri, Daniel Gélin et Eddy Mitchell). A chacun de répéter un même gimmick bien à propos : "Ça va couper, chérie !"

"Je suis hyper content !"

Serge découvre la petite particularité de Simon :

"- Oh merde, qu'est-ce qu'il y a, vous êtes malade en voiture ?
- Non, non, c'est parce que quand je suis content je vomis, et là, je suis hyper content !"

"Je vais me chier dessus"

Avec la légèreté qui caractérise tant les Nuls, Alain Chabat mélange ici une course poursuite avec le tueur avec une courante, bruits scabreux à l'appui !

"J'ai perdu ma mère"

Serge Karamazov, draguant éhontément la secrétaire :

" - Tiffany? J'suis désolé de te prendre la tête avec ça, mais, est-ce que je peux dormir chez toi ce soir ? J'ai perdu ma mère ce matin....
- Elle est morte ?
- Non non, je l'ai perdue. C'est-à-dire que je l'ai perdue, quoi. Elle était là et Pouf ! Je l'ai perdue… Mais mon chien est mort, par contre. Alors, si… si je pouvais dormir chez toi, tu vois, juste pour avoir une présence, un compagnon, pour… pour pas être seul…
- Ça fait trois fois qu'il est mort ton chien.
- Mais il a beaucoup souffert ! "

La Carioca

Passage culte s'il en est : la Carioca !
"Sais tu danser la Carioca?
Ce n'est pas un fox trot
Ou une polka
Ce n'est vraiment pas
Très compliqué
Pour la comprendre
Suis bien mes pas..."

;

Un Whisky ?

Odile Deray invitée par Bialès. Une réplique déjà entendue dans Les Nuls, l'émission :

" - Vous voulez un whisky ?
- Oh, juste un doigt.
-Vous ne voulez pas un whisky d'abord ?"

"Tu Bluffes Martoni !"

A l'approche du dénouement, le tueur semble pris au piège :

" - Tu bluffes, Martoni. (Aux autres) Il bluffe.
- Pas sûr.
- Si si, il bluffe là, ça se voit tout de suite. Siii, il bluffe là.
- Moi je suis de l'avis de Bialès, il bluffe. On vote ? Moi je vote et je dis il bluffe.''

6ter programme la comédie incontournable de Les Nuls.

En 1994, les Nuls de Canal+ débarquent sur grand écran avec la Cité de la Peur. Pendant 1h35, les spectateurs sont plongés dans l'univers loufoque de ce trio comique -Alain Chabat, Dominique Farrugia et Chantal Lauby - avec des gags qui s'enchaînent les uns après les autres. Enfin, la France a réussi à produire un film à la hauteur des comédies potaches américaines des frères Zucker (Y-a-t-il un pilote dans l'avion ? Top secret... ) et le succès a été au rendez-vous. Encore aujourd'hui, ce long-métrage n'a pas pris une ride, et les répliques cultes y foisonnent. Nous avons pioché dans ce festival de bons mots pour en ressortir 10 emblématiques !

C’est quoi "l’humour Chabat" ?

Avec Odile Deray l'attachée de presse qui ne lâche rien, Serge Karamazov le garde du corps pas très futé et Simon Jérémi, l'acteur qui vomit dès qu'il est content, Alain Berbérian le réalisateur tenait là des personnages en or ! II est question dans ce film d'un "serial killer" (un quoi?) qui s'attaque sans pitié à tous les projectionnistes qui ont diffusé le film de série B Red is Dead. Une opportunité rare pour l'attachée de presse du film de faire parler de ce nanar : elle n'hésite pas à faire venir la vedette du film lors de sa projection à Cannes, mais fait aussi appel à un garde du corps professionnel, Serge Karamazov (aucun lien, il est fils unique).

Petit extrait musical :

D’où vient la Carioca immortalisée dans La Cité de la peur ?