Toy Story 4 Trailer extrait
Capture d'écran Disney/Pixar

Toy Story 4 bat également le record du meilleur démarrage mondial pour un film d’animation, record détenu par Les Indestructibles 2. (Source : Le Film français)

Avec 118 millions de dollars pour son premier week-end, Toy Story 4 réalise le troisième meilleur démarrage de l’année 2019 aux USA, derrière deux autres Disney : Captain Marvel (153 millions) et Avengers : Endgame (357 millions). Et si l’on ne tient pas compte de l’inflation, c’est le meilleur démarrage de tous les Toy Story devant Toy Story 3 (110 millions en juin 2010). Et sur toute la planète, Toy Story 4 a déjà raflé 238 millions de dollars : c’est le meilleur démarrage mondial pour un film d’animation depuis Les Indestructibles 2 (235 millions l’an dernier), bien que le record du meilleur démarrage hors États-Unis soit toujours détenu par L’Age de glace 3 : Le Temps des dinosaures (151 millions en 2009, alors que Toy Story 4 a donc rapporté 120 millions dans le reste du monde). Bref, Toy Story 4 est bien parti pour taquiner la barre du milliard de dollars, donc tout va bien, même si ce démarrage de 118 millions semble un poil en-deçà des attentes de Disney qui prévoyait un démarrage à 140 millions.

Toy Story 4 évite le piège du film de trop [critique]

Autre salle, autre ambiance : United Artists sortait Child’s Play : L’Enfant du mal, film d’horreur rebootant la fameuse franchise Chucky avec sa poupée tueuse doublée par Brad Dourif. Résultat, 14 millions de dollars au démarrage pour un budget de 10 millions. C’est un score suffisant pour avoir la deuxième place, tant le reste des sorties dégringole dans les charts face au mastodonte Toy Story 4.

Dégringolades, donc, à part pour Aladdin nouvelle version, qui parvient à récolter 12,2 millions en cinquième semaine pour un joli total de 287 millions. Men in Black : International rapporte 10,7 millions en deuxième semaine (-64% par rapport à son démarrage !), Comme des bêtes 2 gagne 10,2 millions en troisième semaine (-58%). Et hors top 5, X-Men : Dark Phoenix et le nouveau Shaft perdent aussi 60% de recettes… Bref, les franchises hors Disney ont eu du mal en ce début d’été 2019.

Enfin, citons le démarrage américain d’Anna : le dernier film de Luc Besson, sorti aux USA par Lionsgate, rapporte 3,5 millions de dollars dans 2 114 salles. Soit une moyenne de 1 672 dollars par salle. Un résultat encore moins fort que Valérian et la Cité des mille planètes (17 millions en juillet 2017, pour terminer à 41 millions aux USA), et à des années-lumière de Lucy avec Scarlett Johansson (43,8 millions au démarrage pour un total américain de 126,6 millions).

Source : Le Film français

Box-office américain du 21 au 23 juin 2019 :
1) Toy Story 4
2) Child’s Play : La Poupée du mal
3) Aladdin (2019)
4) Men in Black : International
5) Comme des bêtes 2

A lire aussi sur Première

Box-office US : Men in Black : International déçoit

Malgré son casting, le quatrième Men in Black ne parvient pas à ranimer la flamme de la franchise au box-office américain. (Source : Le Film français)