Titre original 28 WEEKS LATER
Date de sortie 19 septembre 2007
Réalisé par Juan Carlos Fresnadillo
Avec Robert Carlyle , Rose Byrne , Jeremy Renner
Scénariste(s) Juan Carlos Fresnadillo, Jesús Olmo, Rowan Joffe
Distributeur Twentieth Century Fox
Année de production 2007
Genre Film d'horreur, Film de science-fiction, Thriller

Synopsis

Il y a six mois, un terrible virus a décimé l'Angleterre et a transformé presque toute la population en monstres sanguinaires. Les forces américaines d'occupation ayant déclaré que l'infection a été définitivement vaincue, la reconstruction du pays peut maintenant commencer. Don a survécu à ces atroces évènements, mais il n'a pas réussi à sauver sa femme et la culpabilité le ronge. Lorsqu'il retrouve ses enfants, Andy et Tammy, qu'il n'avait pas revus depuis la catastrophe et qui reviennent à Londres avec la première vague de réfugiés, il leur apprend la mort de leur mère. Partagés entre la joie des retrouvailles et le chagrin, tous trois tentent de se reconstruire et de rependre une vie normale dans la ville dirigée par l'armée américaine. Pourtant, quelque part, un effroyable secret les attend. Tout n'est pas terminé...

Offres VOD de 28 Semaines Plus Tard

CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
PREMIEREMAX HD PREMIEREMAX 11.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
VIVA HD VIVA 11.99  € Acheter

Toutes les séances de 28 Semaines Plus Tard

Critiques de 28 Semaines Plus Tard

  1. Première
    par Gérard Delorme

    Fresnadillo et ses coscénaristes délivrent un thriller aussi terrifiant qu'intelligent, multipliant les champs d'observation. Vue d'hélicoptère, la ville, apparemment quadrillée, donne l'illusion d'être sous contrôle. Vue de la rue, la situation est autrement chaotique et rappelle les meilleurs moments des Fils de l'homme. L'excellente direction d'acteurs compense l'absence de stars, fidèle en cela au cinéma économe et habile pratiqué par Danny Boyle, Alex Garland et Andrew Macdonald, ici producteurs exécutifs. Après la réussite de Sunshine, ils récidivent en produisant, avec 28 semaines plus tard, le meilleur film de zombies depuis 30 ans.

  2. Première
    par Jean-François Morisse

    Qu’apporte vraiment cette suite au brillant 28 jours plus tard de Danny Boyle ? A vrai dire par grand-chose. Si l’on passe outre quelques bonnes idées de style (périple souterrain en vision infrarouge) et quelques belles invraisemblances à la limite du n’importe quoi (pourquoi le concierge a-t-il accès à la salle la plus secrète du complexe militaire ?), 28 semaines plus tard, malgré une séquence d’ouverture magistrale, ne parvient pas à convaincre sur la longueur. L’effet de surprise du premier opus passé on se demande bien en quoi cette suite innove. Sans créer de situations particulièrement anxiogènes – malgré quelques bonnes scènes de panique de groupe - ou gore le film de Juan Carlos Fresnadillo ne procure pas les sensations escomptées. Reste à espérer que le troisième volet – a priori en route – relèvera le niveau.

Dernières News sur 28 Semaines Plus Tard