Captain America Civil War
Marvel

La grande guerre entre les super-héros a lieu dans Captain America 3. On fait le point sur les motivations de chacun.

Mise à jour du 21 avril 2019 : Ce soir, TF1 proposera Captain America Civil War, pour la première fois en clair. Un super-film qui devrait battre des records d'audiences, à quelques jours de la sortie du grand final de la saga Marvel, Avengers Endgame, attendu le mercredi 24 avril au cinéma. Si vous avez raté des épisodes, les réalisateurs Joe et Anthony Russo vous conseillent fortement de le revoir, ainsi qu'Infinity War : "ce sont les deux films qui permettent de mieux comprendre Endgame car ils expliquent pourquoi les Avengers étaient divisés".

Captain America : Civil War, Marvel à son meilleur [critique]

Article publié en avril 2016, à la sortie de Captain America 3 : Chris Evans et Robert Downey Jr. ont beau s’amuser à faire un combat de pouces aux Kids Choice Awards, l’heure est grave pour l’univers Marvel Studios. Les super-héros se font la guerre dans une adaptation de la saga Civil War, au sujet d’une loi qui forcerait les surhumains à obéir au gouvernement américain. Team Cap, team Iron Man… Qui est avec qui et pourquoi ? 

L’ÉQUIPE D’IRON MAN

Iron Man / Tony Stark
Tête de file du mouvement pro-gouvernemental, Tony Stark estime que les super-héros ne peuvent continuer à intervenir sur le terrain sans l’accord de l’État américain. Après les événements d’Avengers, Avengers 2 et Captain America 2 qui ont coûté la vie à de nombreux civils, le milliardaire s’est définitivement rangé du côté des puissants. Et depuis la chute du S.H.I.E.L.D. racontée dans Captain America : Le Soldat de l’hiver, plus personne ne contrôle les agissement des super-héros. Une situation impossible pour Stark : "La mission, c’est de sauver le plus de vies possible (…) On fait au mieux (…) Quand ça dégénère, je ne peux pas fermer les yeux", résume-t-il dans le dernier trailer en date de Captain America : Civil War. Même s’il a lui-même participé à la destruction de plusieurs villes pour sauver les miches de la planète. On ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs, mais au moins faut-il s’assurer de le faire le plus proprement possible. Iron Man peut compter sur l’appui du gouvernement pour faire la chasse aux super-héros réticents de la team Captain America, mais également sur ses ressources financières pratiquement illimitées et ses inventions technologiques de pointe liées à l’armement et la surveillance. Peut-il vraiment perdre le combat ?

 

Captain America Civil War
Marvel

 

La Veuve Noire / Natasha Romanoff
On la pensait plus proche de Captain America - surtout après la fin d’Avengers : L’Ère d’Ultron -  mais l’agile Veuve Noire aurait décidé de se ranger du côté d’Iron Man. Du moins c’est que la promotion officielle du film nous dit. La disparition soudaine de Bruce Banner a certainement bouleversé l’ancien agent russe mais quelque passages des bandes-annonces nous font dire qu’elle n’a pas totalement choisi son camp. Un personnage aussi solitaire de mèche avec le gouvernement ? Il y a forcément un loup.

Black Panther / T'Challa
Prince héritier du Wakanda, royaume imaginaire d’Afrique, T'Challa fera sa tout première apparition au cinéma dans Captain America : Civil War. Politiquement, il est assez logique qu’il se range du côté d’Iron Man et des États-Unis : entre dirigeants, on se comprend souvent. Et le combat entre Hulk et Iron Man de L’Ère d’Ultron ayant eu lieu en Afrique, Black Panther ne peut plus ignorer la présence sur la planète d’êtres dotés de pouvoirs surhumains. Sans compter qu’il a certainement une carte économique à jouer. Dans l’univers Marvel, le Wakanda est l’endroit où se trouve la majorité (si ce n’est la totalité) du vibranium. Le métal le plus solide au monde dont est notamment fait le bouclier de… Captain America. Et pour continuer à vendre sa marchandise si convoitée aux États-Unis, T’Challa est un peu obligé de se rallier à l’Oncle Sam.

Vision
Le robot doté d’une âme avait le choix. Mais il a visiblement décidé de se positionner du côté de son "créateur", Tony Stark. Certainement le personnage qui sera le plus intéressant à observer, son point de vue se devant d’être au-dessus de la masse (il n’est pas humain et ne devrait donc pas être embarrassé par les notions d’ego et de servitude). Si un personnage peut avoir une réflexion intéressante sur la liberté individuelle et la protection des individus, c’est bien Vision. Espérons qu’il sera utilisé à sa juste valeur dans Captain America : Civil War

War Machine / James Rhodes
James Rhodes est un pur produit du gouvernement américain. Un militaire qui a toujours été habitué à recevoir des ordres, qui croit en la puissance des États-Unis et qui ne voit pas pourquoi les choses devraient changer. Maintenant que le S.H.I.E.L.D. est tombé, impossible pour War Machine d’envisager que les super-héros - dont il n’est pas vraiment, d’ailleurs - puissent agir à leur guise, même avec les meilleures intentions du monde. Et comme il est un vieux pote de Tony Stark, rien ne l’incite à penser contre lui-même. On peut facilement imaginer que Rhodes sera le lien direct entre la team Iron Man et l’armée américaine, dont le général Thaddeus Ross sera l’éminent représentant.

Spider-Man / Peter Parker
Il ne devrait pas être présent plus de dix minutes dans le film, mais comment faire l’impasse sur lui ? Spider-Man fera sa première apparition dans Captain America : Civil War et si rien n’a encore été dévoilé sur la façon dont Tony Stark lui mettra la main dessus, son jeune âge devrait facilement permettre à Iron Man de le convaincre de rejoindre ses troupes. Dans le trailer, il obéit d’ailleurs au doigt et à l’oeil à Iron Man. Jusqu’à ce que Peter Parker se mette à penser par lui-même ?

L’ÉQUIPE DE CAPTAIN AMERICA 

Captain America / Steve Rogers
Celui par qui le drame arrive. Fermement opposé à la supervision d’un gouvernement qui a pourtant fait de lui qui il est, il n’a pas d’autres ressources que ses compagnons d’infortune et sa force légendaire. Cap sera en première ligne face à Iron Man et son équipe pour une seule raison : sa liberté et celle des autres, qui selon lui prévaut sur tout. D’autant plus dans un monde où le tout-puissant S.H.I.E.L.D. s’est révélé être infiltré par l’Hydra. "Captain, les gens ont peur", lui lance pourtant le général Ross dans la bande-annonce. Mais "un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux", comme dirait l’autre. Et pour défendre cette idée, Captain America est prêt à mourir. Noble, mais risqué. 

 

Captain America Civil War
Marvel

 

Le Faucon / Sam Wilson
Ami de Captain America depuis Le Soldat de l’Hiver, le Faucon se range logiquement du côté des opposants. Son passé de militaire semble l’avoir vacciné de l’envie de se faire diriger par le gouvernement. Une sorte de suite à son arc narratif dans Captain America 2, où il luttait contre le pouvoir en place. On imagine qu’il a pris le temps de perfectionner ses ailes mécaniques mais il ne jouit aux dernières nouvelles d’aucun pouvoir particulier, contrairement aux comics où il peut communiquer avec les oiseaux. 

La Sorcière rouge / Wanda Maximoff
Apparue dans Avengers : L’Ère d’Ultron, la Sorcière Rouge s’est rangée du côté de Steve Rogers dès la fin du film. Le trailer la montre mal à l’aise face aux images de la Sokovie, où son frère a perdu la vie. Malgré cette tragédie, la puissante "mutante" (à défaut d’autre terme officiel dans l’univers ciné Marvel) n’a pas changé de camp et est l’arme la plus puissante de Captain America. Capable d’entrer dans la tête de n’importe qui pour lui faire vivre ses pires traumatismes, Wanda peut en théorie mettre KO une armée en quelques secondes. Il ne serait pas très étonnant de voir ses pouvoirs grandir dans Civil War, peut-être au point de pouvoir modifier la réalité. Ce qui serait bien pratique pour la team Cap. 

Le Soldat de l'hiver / Bucky Barnes
Après avoir été lobotomisé et utilisé comme une arme durant des années (cf Captain America : Le Soldat de l’hiver), Bucky a retrouvé ses esprits et choisi d’aider son frère d’armes Steve Rogers dans sa guerre contre le gouvernement. Logique, le bonhomme étant désormais seul au monde sans Captain America, qui l’a en plus sorti du pétrin. La scène du début du trailer laisse à penser que Cap va d’ailleurs le faire libérer d’une cellule très spéciale. Reste à voir si Bucky Barnes a des motivations plus profondes que celle de filer un coup de main à son ami. 

Hawkeye / Clint Barton
Un peu en retrait dans l’univers Marvel Studios, Hawkeye a gagné en profondeur avec Avengers : L’Ère d’Ultron, où on le découvrait marié et père de famille. Ce qu’on a pu voir du personnage au cinéma peut laisser penser qu’il est un fier défenseur de la liberté, mais Civil War devra expliciter un peu plus en détail pourquoi Barton a décidé de se battre au côté de Cap. Et malheureusement pour l’équipe, l’as des flèches n’a aucun réseau sur l’échiquier politique dont il pourrait faire profiter l’équipe de Steve Rogers.

Ant-Man / Scott Lang
Le petit nouveau de la bande. Roublard mais diablement sympathique, Ant-Man fait une furtive apparition dans la bande-annonce, sautant de la pointe d’une flèche d’Hawkeye pour mieux remonter sur le bras d’Iron Man. C’est bien simple, on ne sait rien de ses motivations, à part qu’il s’agit d’un rebelle dans l’âme. La rumeur parle d’une transformation en Giant-Man (sa combinaison lui permettrait de grandir au lieu de rétrécir), ce qui permettrait à Captain America et les siens de prendre un sérieux avantage. Une jolie surprise qui explique peut-être pourquoi Ant-Man s’est fait si discret jusqu’ici. 

 

Robert Downey Jr. : "Captain America Civil War est mon petit Iron Man 4" Captain America devait avoir un caméo délirant dans Ant-Man et la Guêpe