Brad Pitt dans Once upon a time in Hollywood (2019)
Sony Pictures
Brad Pitt dans The Favor (1994)
MGM Home Entertainment
Brad Pitt dans The Favor (1994)
MGM Home Entertainment
Brad Pitt dans Rencontre avec Joe Black (1998)
Universal Pictures
Brad Pitt dans Fight Club (1999)
20th Century Fox
Brad Pitt dans Snatch (2000)
Sony Pictures Releasing
Brad Pitt dans Troie (2004)
Warner Bros.
Brad Pitt dans L'Etrange histoire de Benjamin Button (2008)
Warner Bros. Pictures
Brad Pitt dans L'Etrange histoire de Benjamin Button (2008)
Warner Bros. Pictures
Brad Pitt dans Fury (2014)
Columbia Pictures
Brad Pitt dans Once upon a time in Hollywood (2019)
Sony Pictures
Brad Pitt dans L'Etrange histoire de Benjamin Button (2008)
Warner Bros. Pictures
Brad Pitt dans Once upon a time in Hollywood (2019)
Brad Pitt dans The Favor (1994)
Brad Pitt dans The Favor (1994)
Brad Pitt dans Rencontre avec Joe Black (1998)
Brad Pitt dans Fight Club (1999)
Brad Pitt dans Snatch (2000)
Brad Pitt dans Troie (2004)
Brad Pitt dans L'Etrange histoire de Benjamin Button (2008)
Brad Pitt dans L'Etrange histoire de Benjamin Button (2008)
Brad Pitt dans Fury (2014)
Brad Pitt dans Once upon a time in Hollywood (2019)
Brad Pitt dans L'Etrange histoire de Benjamin Button (2008)

Brad Pitt dans Once upon a time in Hollywood (2019)

Brad Pitt dans The Favor (1994)

Brad Pitt dans The Favor (1994)

Brad Pitt dans Rencontre avec Joe Black (1998)

Brad Pitt dans Fight Club (1999)

Brad Pitt dans Snatch (2000)

Brad Pitt dans Troie (2004)

Brad Pitt dans L'Etrange histoire de Benjamin Button (2008)

Brad Pitt dans L'Etrange histoire de Benjamin Button (2008)

Brad Pitt dans Fury (2014)

Brad Pitt dans Once upon a time in Hollywood (2019)

Brad Pitt dans L'Etrange histoire de Benjamin Button (2008)

C'est évidemment une blague ! Vous pouvez d'ailleurs découvrir ici comment Brad Pitt a été vieilli et amaigri numériquement pour ce film de David Fincher.

De Thelma et Louise à Fight Club, l’acteur a du métier quand il s’agit de tomber la chemise.

Reste-t-il encore des secrets à dévoiler à propos de Once upon a time in Hollywood ? Des scènes à décortiquer ? Apparemment oui, si l’on en croit le récent passage de Quentin Tarantino dans le podcast d’Amy Schumer, "3 Girls, 1 Keith", relayé par Indiewire. Le réalisateur y a été interrogé sur la fameuse scène où Brad Pitt retire sa chemise et son t-shirt alors qu’il est monté sur le toit de la maison de son pote Rick Dalton, afin de réparer son antenne télé. Et Tarantino a avoué que, quand il est question de tomber la chemise, Pitt n’a besoin des conseils de personne. La parole à QT :

"C’était marrant parce qu’en réalité, en public, Brad est un peu timide avec ce genre de trucs. Et en même, il connaît la chanson, il sait s’y prendre. Je lui dis : "Donc, tu pourrais déboutonner ta chemise hawaïenne, tu la retires, puis tu retires ton T-shirt Champion." Et lui me répond : "Vraiment ? Tu veux que je passe par toute cette connerie de déboutonnage ? Je vais enlever tout ça d’un coup, oui. Allez, c’est parti !" Et je me suis dit : "OK, ce mec connaît son affaire. Ferme ta gueule et laisse le maître faire son travail !" Même quand on le voit avant dans la remise, quand il enfile ses gants en cuir et met le fil électrique dans sa bouche, super viril et macho… Il maîtrise !"

Top 20 des meilleurs personnages de Quentin Tarantino

Il faut dire que c’est en se mettant torse nu dans Thelma et Louise, en 1991, que Pitt est devenu une star. Et que, vingt ans avant Once upon a time in Hollywood, c’est en exhibant son corps musculeux, dans le Fight Club de David Fincher, qu’il trouvait le rôle le plus iconique de sa carrière. En le déshabillant à nouveau dans sa chronique du Hollywood de 1969, Tarantino jouait à fond avec nos souvenirs de spectateurs, dans un sommet de male gaze ironique et décomplexé. Au passage, il apprenait donc que sa toute-puissance de cinéaste démiurge a des limites. On savait que Samuel L. Jackson a parfois le privilège de modifier ses dialogues quand il tourne pour Tarantino. Brad Pitt, lui, n’a besoin de personne quand il s’agit de prouver à la caméra qu’il reste le quinquagénaire le plus sexy de la galaxie.