DR

Rappel du week-end : l'animation tous publics marche mieux que l'érotisme soft ou la violence à tout va. (Source : Le Film français)

Ce week-end, les studios ont sorti l'artillerie lourde. Lego Batman, le film (Warner), Cinquante nuances plus sombres (Universal), et John Wick 2 (Lionsgate). Et c'est Lego Batman qui remporte la première place du podium : normal, après tout. Interdits aux moins de 17 ans non accompagnés, Cinquante nuances plus sombres et John Wick 2 avaient des publics cibles plus limités (fans de romantisme coquin pour le premier, et d'action violente pour le second) que Lego Batman, classé tous publics et qui s'adressait à la fois aux familles, aux fans de comics et à ceux d'animation bourrée de blagues parfum pop culture. Lego Batman, le film gagne donc 55,6 millions de dollars en trois jours. C'est moins bien que le démarrage de La Grande aventure Lego (69 millions en février 2014) mais le film a raflé 37 millions supplémentaires dans le reste du monde et n'a coûté que 80 millions de dollars. Très bien accueilli par la critique comme La Grande aventure Lego, Lego Batman continue une série de films d'animation en briques qui continuera avec Lego Ninjago (septembre 2017) et La Grande aventure Lego 2 (février 2019).

Cinquante nuances plus sombres doit donc se contenter d'une deuxième place. La suite de Cinquante nuances de Grey, adapté du deuxième tome de la trilogie de romans signés E.L. James, démarre à 46,7 millions de dollars. C'est presque 50% de moins que le démarrage de Cinquante nuances de Grey (85,1 millions en février 2015). Les aventures olé olé d'Anastasia Steele (Dakota Johnson) et Christian Grey (Jamie Dornan) ne semblent convaincre ni les critiques ni le public -aux Etats-Unis, du moins, car dans le reste du monde le film est un hit : 100 millions de dollars hors USA. Cinquante nuances plus sombres a donc déjà remboursé son budget estimé à 55 millions. L'ultime film de la saga, Cinquante nuances plus claires, est déjà calé pour février 2018.

John Wick 2, par contre, démarre sur les chapeaux de roue à 30 millions de dollars. C'est une troisième place, d'accord, mais c'est le double du démarrage du premier John Wick (14 millions en octobre 2014) qui avait été un carton public et critique surprise. La recette ne change pas : Keanu Reeves est un tueur à gages légendaire vêtu de costards classieux qui va flinguer des super-assassins grâce à la mise en scène de Chad Stahelski, un grand nom des cascades aux Etats-Unis. John Wick 2 aurait coûté 40 millions de dollars seulement et devrait donc aisément rembourser son budget.

Split perd donc enfin la première place qu'il squattait depuis trois semaines d'affilée. Mais ne baisse toutefois que de 35% par rapport à la semaine dernière : 9,3 millions de dollars pour un quatrième week-end face à ce feu nourri de nouveautés, ça reste sympathique comme score. Le dernier film de M. Night Shyamalan (avec James McAvoy en kidnappeur doté de 23 personnalités) a rapporté 112,2 millions de dollars aux Etats-Unis pour un budget de seulement 9 petits millions. Merci au producteur Jason Blum, déjà derrière The Visit (budget : 5 millions, recettes américaines : 65,2 millions) d'avoir confirmé le come-back de Shyamalan.

Enfin, Les Figures de l'ombre est cinquième avec 8 millions. Nommé trois fois aux Oscars 2017, le film a rapporté 131,4 millions aux Etats-unis en huit semaines d'exploitation, plus que La La Land (126 millions) qui est nommé quatorze fois. Produit pour 25 millions, le récit de trois mathématiciennes afro-américaines qui ont permis au programme spatial américain de crever le ciel a clairement réussi le même exploit au box-office.

Source : Le Film français

Box-office américain du 10 au 12 février 2017 :
1) Lego Batman, le film
2) Cinquante nuances plus sombres
3) John Wick 2
4) Split
5) Les Figures de l'ombre

A lire aussi sur Première