Jungle Cruise
Disney

"Je me suis dit que c’était cool que ce soit Emily la 'Indiana Jones' du duo", répond Dwayne Johnson, amusé.

La comédie d'aventures Jungle Cruise est l'une des bonnes surprises de cet été, notamment grâce à l'alchimie entre ses deux comédiens principaux : Emily Blunt et  Dwayne Johnson. Deux stars qui s'entendent également très bien en coulisses, à en juger par notre interview du duo au sein du n°520 de Première (juillet-août 2021, avec Fast & Furious 9 en couverture). Voici un extrait.

Jungle cruise: Emily Blunt et The Rock, un duo d'enfer [critique]

Après Pirates des Caraïbes, c’est LE nouveau film tiré d’une attraction Disney, ça met la pression ?

DJ : Hum… (À Emily.) Tu veux répondre en premier ?

EB : Non, vas-y, je t’en prie. T’es meilleur que moi sur le sujet.

DJ : OK. (Il prend une grande inspiration.) Je pense parler en notre nom en disant que forcément, ça représente une occasion de faire partie d’une histoire qui, à son niveau, a accompagné plein de familles partout dans le monde, dans leurs loisirs, leurs bons moments, pendant plusieurs décennies. Si on remonte aux origines, l’attraction existe depuis 1955 quand même ! Donner vie à cette aventure au cinéma, et, on l’espère, établir un pont avec ceux qui l’ont vécue et appréciée, c’est un gros défi. L’autre challenge, c’était le développement du film, qui a pris un certain temps. Il fallait savoir comment adapter correctement la chose, en l’étoffant mais sans trahir l’idée de base, pour offrir le meilleur spectacle possible. L’objectif, c’est évidemment de satisfaire les aficionados de Disney mais aussi de transcender l’attraction de départ afin de plaire à tous les autres qui vont la découvrir avec le film.

EB : T’as vraiment assuré !

Qu’est-ce qui vous séduisait chez Frank et Lily, vos personnages respectifs ?

EB : J’étais vraiment attirée par…

DJ : (Il se montre du doigt.)

EB : J’étais vraiment attirée par Dwayne Johnson, évidemment. (Rires.) J’ai été séduite par la mentalité de Lily, son état d’esprit, sa soif de découverte, son optimisme… C’est un personnage positif. Chaque jour, elle se lève avec de l’espoir. Elle me faisait rire aussi avec son côté téméraire et imperturbable. Et puis, elle est en avance sur son époque… L’action se déroule en 1917, et on ne peut pas dire qu’elle soit une conformiste ! Elle a l’esprit vif, elle est tenace, déterminée. Au fond je pense que c’est ce qui m’a plu : on est loin du « rôle de la fille dans un film d’aventures ». D’ailleurs, c’est Dwayne la fille dans ce film.

DJ : Une grande fille quand même. (Rires.) C’est une des forces du script. Depuis les premières moutures, c’est un scénario que j’ai personnellement écrit ; ne vous fiez pas au générique. (Rires.) Je me suis dit que c’était cool que ce soit Emily la « Indiana Jones » du duo. À ses côtés, tu as ce capitaine qui n’a pas du tout le même point de vue qu’elle, pour plein de raisons. J’aime beaucoup ce que son personnage apporte à la tonalité du film, et ce qu’elle représente aussi.

Dwayne, au fond, ça devait être reposant de ne pas être l’aventurier du film ?

EB : Attention, je ne suis pas non plus sa boss, ça reste un binôme, mais oui, c’est vrai qu’il est moins défini par ce côté-là.

DJ : J’ai aimé ça pour le coup. Le fait que mon personnage n’ait pas la position habituelle à laquelle on peut s’attendre. C’est effectivement reposant de ne pas être celui qui est tout le temps moteur de l’action. En plus, c’est quelqu’un qui se gargarise beaucoup, qui galvanise la foule, qui promet de résoudre tous les problèmes…

EB : Frank est très cynique, finalement.

DJ : Oui, on peut même le trouver un peu « malveillant », à sa façon. Il est opportuniste, et on ne peut pas du tout lui faire confiance… Que des choses que je n’avais jamais jouées auparavant. C’était excitant pour moi. Le coller à un « Indiana Jones » qui est son exact contraire, c’est intéressant, encore plus s’il est joué par une femme.

EB : On a tous les deux accroché à la dynamique des personnages, ils sont l’antithèse l’un de l’autre. Dès leur rencontre, tu sais que ça va être marrant à regarder et qu’il y aura un côté African Queen ou À la poursuite du diamant vert. C’est le genre de duo où chacun est vraiment le contraire de l’autre, dans sa façon de penser, ses opinions, son identité.

DJ : C’était vraiment spécial pour moi, pas seulement pour ces raisons, mais parce que je suis un gros fan d’Emily depuis pas mal de temps. Mais je n’étais pas sûr d’avoir l’occasion de bosser avec elle un jour. Sérieusement : elle a démarré avec des monuments comme Judi Dench alors que moi, je faisais Le Roi Scorpion

EB : C’est vrai, maintenant que tu le dis, j’étais tellement plus célèbre que toi !

DJ : Je n’étais qu’un minable en comparaison, je me demandais en boucle : « Comment ça pourrait arriver ? » (Rires.)

EB : Alors que moi, quand on m’a parlé de lui, je ne comprenais pas de qui il s’agissait. « Tu vas tourner avec Dwayne Johnson. » Dave comment ? Qui ça ?

DJ : « Dean Johnson ? » (Rires.)
Propos recueillis par Yérim Sar

L'interview complète d'Emily Blunt et Dwayne Johnson est à lire en entier au sein de notre numéro d'été, disponible à la vente en kiosques ou en cliquant ici.

Sommaire de Premiere n°520 : Fast & Furious 9, Jean-Claude Van Damme, Kelly Reichardt, Paul Verhoeven, Cannes 2021...

L'histoire de Jungle Cruise : Chercheuse intrépide, la doctoresse Lily Houghton quitte Londres pour explorer la jungle amazonienne à la recherche d’un remède miraculeux. Pour descendre le fleuve, elle engage Frank Wolff, un capitaine roublard aussi douteux que son vieux rafiot délabré. Bien décidée à découvrir l’arbre séculaire dont les extraordinaires pouvoirs de guérison pourraient changer l'avenir de la médecine, Lily se lance dans une quête épique. L’improbable duo va dès lors affronter d’innombrables dangers - sans parler de forces surnaturelles - dissimulés sous la splendeur luxuriante de la forêt tropicale. Alors que les secrets de l’arbre perdu se révèlent peu à peu, les enjeux s’avèrent encore plus grands pour Lily et Frank. Ce n’est pas seulement leur destin qui est en jeu, mais celui de l’humanité tout entière…

Bande-annonce :


Behind the Attraction : Disney Plus prépare une série sur les coulisses des parcs