blade runner
Warner

Les puristes dénombrent pas moins de 8 versions du film Blade Runner. Celle qui vient d’arriver sur la plateforme est la préférée de son réalisateur.

L’histoire des versions de Blade Runner mériterait à elle seule une série de documentaire, tant elle fourmille de rebondissements, de légendes sur un film porte poisse, d’un peu de Stanley Kubrick, de points de vue divergents entre studio, réalisateurs et producteurs, sans oublier une bonne dose marketing plus ou moins savamment orchestré pour surfer sur le succès tardif du film…

Cette semaine, le film de Ridley Scott est donc arrivé sur Netflix et la question qu’on pouvait légitimement se poser était celle de la version proposée. Nous n’entrerons pas dans la bataille cinéphilique pour décréter quelle est la bonne version, le meilleur montage de Blade Runner, mais notons simplement qu’il s’agit non pas de la version salles de 1982, mais du Final Cut de 2007 (à ne pas confondre avec Le Director's Cut de 1992 ou pire la version frauduleusement appelée Le Director's Cut qui est devenue avec le temps la fameuse version Workprint).

Ce Final Cut (ou l'édition du 25e anniversaire) d’une durée de 117 minutes est sorti en salles le 5 octobre 2007.  Selon la légende, cette version est la seule sur laquelle Scott a eu le contrôle total de la direction artistique. Les puristes (encore eux) noteront qu’il n’a pas eu tout l’argent nécessaire pour parvenir vraiment à ce qu’il voulait et que certains des plans du film, coupés à l’époque, qu'il voulait ré-insérer dans ce Final Cut  étaient désormais inexploitables.

Mais de là a dire qu'elle présente une "histoire plus claire" comme l'indique la plateforme sur sa page d'accueil, est un pas que nous ne franchirons pas. Chacun a son idée... 

 En tout cas, c’est la version préférée de Scott, comme il le disait encore récemment..

Première Classics : Quand Harrison Ford et Ridley Scott parlaient de Blade Runner en 1982