DR

Premier teaser rigolo de l’adaptation des BD de Benjamin Renner.

L’été dernier, on apprenait que Le Grand méchant renard était en cours d’adaptation chez Folivari et que Studio Canal planifierait sa diffusion au cinéma, ainsi qu'à la télévision. Accompagnée d’autres contes, l’histoire imaginée en BD par Benjamin Renner sortira le 21 juin prochain et elle a aujourd’hui droit à son premier teaser spectaculaire. Attention les yeux !

Avec l’animateur Patrick Imbert, le co-réalisateur d’Ernest et Célestine proposera en fait trois histoires pour toute la famille :

1. Le Grand Méchant Renard
Les mésaventures d’un jeune Renard maladroit et d’une petite poule rousse au caractère fort. Le renard, un peu idiot, au tempérament naïf tente quotidiennement de dévorer la petite poule sans succès. Las de ces humiliations répétées le renard va se laisser convaincre de voler les œufs de la poule pour les élever puis les manger. Ce plan semble parfait jusqu’à l’éclosion des jeunes poussins…

2. Un Bébé A Livrer
Un Canard et un Lapin devisent tranquillement sous le pommier. Le lapin croque dans une pomme lorsque CRAC, une branche du pommier se casse et une cigogne lui tombe dessus. Elle a dans ses bras un bébé humain, qu’elle devait déposer chez des parents. Mais dans sa chute, elle s’est cassé l’aile. La voilà qui laisse le bébé, un biberon et l’adresse des parents au canard et au lapin, et se sauve. Lapin, Canard, et son ami Cochon vont devoir trouver les parents de ce bébé.

3. ll faut sauver Noël
Le Cochon se réveille et trouve devant sa porte le Lapin et le Canard, surexcités par l’arrivée de noël et décidés à construire un bonhomme de neige. C’est alors qu’ils aperçoivent le Père Noël agrippé à une fenêtre, prêt à tomber. Sans comprendre qu’il ne s’agit que d’une banale décoration, les deux compères tentent de lui porter secours. Dans leurs mains malhabiles, le faux Père-Noël est emporté dans leur chute et se casse en deux. Persuadés d’avoir éliminé le vrai Père-Noël, ils décident de le remplacer en distribuant les cadeaux à sa place.
Car contrairement à ce que le cochon croit : ils sont "adultes et responsables"… !