Titre original Midaregumo
Date de sortie 9 septembre 2020 Version restaurée
Durée 108 mn
Réalisé par Mikio Naruse
Avec Yôko Tsukasa , Yûzô Kayama , Mitsuko Kusabue
Scénariste(s) Nobuo Yamada
Distributeur Les acacias
Année de production 1967
Pays de production Japon
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Yumiko Eda et son mari Hiroshi se préparent à partir vivre aux Etats-Unis. Dans quelques mois, la jeune femme enceinte donnera naissance à leur premier enfant. Mais Hiroshi, renversé par une voiture, meurt subitement.

Offres VOD de Nuages épars

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Nuages épars

Photos de Nuages épars

AFFICHE
Les Acacais / Toho Company Ltd.
GALERIE
Liliom Audiovisuel
GALERIE
Les Acacais / Toho Company Ltd.
GALERIE
Les Acacais / Toho Company Ltd.
GALERIE
Les Acacais / Toho Company Ltd.
GALERIE
Les Acacais / Toho Company Ltd.
GALERIE
Les Acacais / Toho Company Ltd.
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Nuages épars, Affiche

Nuages épars, Affiche

Yôko Tsukasa, Yûzô Kayama

Yôko Tsukasa, Yûzô Kayama

Yôko Tsukasa, Yûzô Kayama

Yôko Tsukasa, Yûzô Kayama

Yôko Tsukasa

Yôko Tsukasa

Yûzô Kayama, Yôko Tsukasa

Yûzô Kayama, Yôko Tsukasa

Yôko Tsukasa

Yôko Tsukasa

Yôko Tsukasa

Yôko Tsukasa

Critiques de Nuages épars

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    On ne remerciera jamais assez le distributeur Les Acacias de nous faire découvrir des Naruse inédits. Quelques mois après l’admirable Quand une femme monte l’escalier, voici Nuages épars, son dernier film (tourné en 1967), où le maître japonais raconte l’histoire d’amour interdite entre une veuve et le chauffard responsable –mais pas coupable- de la mort de son mari. Comme à son habitude, Naruse traite de la place de la femme dans la société japonaise, régie par des codes patriarcaux stricts que ses films dénoncent à plans feutrés et à mots couverts. Dans une dernière séquence de toute beauté, Naruse montre que ses personnages sont finalement moins prisonniers des interdits moraux que de leurs propres névroses. On pense beaucoup à Douglas Sirk, le maniérisme en moins.