Date de sortie 19 août 2020
Durée 95 mn
Réalisé par Maimouna Doucouré
Avec Fathia Youssouf Abdillahi , Medina El Aidi , Esther Gohourou
Année de production 2020
Pays de production France
Genre Comédie dramatique
Couleur Couleur

Synopsis

Amy, 11 ans, découvre dans son nouveau collège un groupe de danseuses appelé : "Les Mignonnes". Fascinée, elle s’initie à une danse sexy, le twerk, dans l’espoir d’intégrer leur bande et de fuir un bouleversement familial...

Offres VOD de Mignonnes

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Mignonnes

Dernières News sur Mignonnes

Oscars 2021 : ADN, Eté 85 et Mignonnes sont présélectionnés

La 93ème cérémonie des Oscars aura lieu en avril 2021.

Le scandale Mignonnes aux USA

Mignonnes de Maïmouna Doucouré visible dans le monde sur Netflix, scandalise la classe politique américaine.

Photos de Mignonnes

Mignonnes affiche
Bac films
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Jean-Michel Papazian pour BIEN OU BIEN PRODUCTIONS
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Jean-Michel Papazian pour BIEN OU BIEN PRODUCTIONS
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Jean-Michel Papazian pour BIEN OU BIEN PRODUCTIONS
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Jean-Michel Papazian pour BIEN OU BIEN PRODUCTIONS
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Jean-Michel Papazian pour BIEN OU BIEN PRODUCTIONS
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Jean-Michel Papazian pour BIEN OU BIEN PRODUCTIONS
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Jean-Michel Papazian pour BIEN OU BIEN PRODUCTIONS
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Jean-Michel Papazian pour BIEN OU BIEN PRODUCTIONS
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Jean-Michel Papazian pour BIEN OU BIEN PRODUCTIONS
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Jean-Michel Papazian pour BIEN OU BIEN PRODUCTIONS
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Jean-Michel Papazian pour BIEN OU BIEN PRODUCTIONS
GALERIE
Jean-Michel Papazian / Bien ou Bien Productions
GALERIE
Jean-Michel Papazian / Bien ou Bien Productions
GALERIE
Jean-Michel Papazian / Bien ou Bien Productions
GALERIE
Jean-Michel Papazian / Bien ou Bien Productions
AFFICHE
Bac Films / Bien ou Bien Productions
GALERIE
Jean-Michel Papazian / Bien ou Bien Productions
GALERIE
Jean-Michel Papazian / Bien ou Bien Productions
GALERIE
Jean-Michel Papazian / Bien ou Bien Productions
GALERIE
Jean-Michel Papazian / Bien ou Bien Productions
Mignonnes affiche
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Medina El Aidi (Angelica), Fathia Youssouf Abdillahi (Amy), Ilanah Cami-Goursolas (Jess), Esther Gohourou (Coumba)

Medina El Aidi (Angelica), Fathia Youssouf Abdillahi (Amy), Ilanah Cami-Goursolas (Jess), Esther Gohourou (Coumba)

Medina El Aidi (Angelica), Fathia Youssouf Abdillahi (Amy)

Medina El Aidi (Angelica), Fathia Youssouf Abdillahi (Amy)

Fathia Youssouf Abdillahi (Amy)

Fathia Youssouf Abdillahi (Amy)

Ilanah Cami-Goursolas (Jess), Esther Gohourou (Coumba), Medina El Aidi (Angelica), Fathia Youssouf Abdillahi (Amy)

Ilanah Cami-Goursolas (Jess), Esther Gohourou (Coumba), Medina El Aidi (Angelica), Fathia Youssouf Abdillahi (Amy)

Mignonnes, affiche

Mignonnes, affiche

Medina El Aidi (Angelica), Fathia Youssouf Abdillahi (Amy), Ilanah Cami-Goursolas (Jess), Esther Gohourou (Coumba)

Medina El Aidi (Angelica), Fathia Youssouf Abdillahi (Amy), Ilanah Cami-Goursolas (Jess), Esther Gohourou (Coumba)

Medina El Aidi (Angelica), Fathia Youssouf Abdillahi (Amy)

Medina El Aidi (Angelica), Fathia Youssouf Abdillahi (Amy)

Fathia Youssouf Abdillahi (Amy)

Fathia Youssouf Abdillahi (Amy)

Ilanah Cami-Goursolas (Jess), Esther Gohourou (Coumba), Medina El Aidi (Angelica), Fathia Youssouf Abdillahi (Amy)

Ilanah Cami-Goursolas (Jess), Esther Gohourou (Coumba), Medina El Aidi (Angelica), Fathia Youssouf Abdillahi (Amy)

Critiques de Mignonnes

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Ne vous fiez pas au titre de ce premier long. « Mignonnes » n’est pas le premier adjectif qui vient à l’esprit pour qualifier son héroïne de 11 ans et la bande qu’elle veut intégrer pour fuir un environne- ment familial compliqué et participer à un concours de danse. Des gamines à peine sorties de l’enfance et avides de passer à l’âge adulte en zappant la case adolescence. Dès les premières images, on sent que Maimouna Doucouré a trouvé la bonne distance pour raconter ces pétroleuses des temps modernes, à travers leurs regards, leurs mots qui ne sont jamais ceux d’adultes placés dans la bouche d’enfants, et une manière de jouer dont les maladresses reflètent précisément l’extrême justesse. La cinéaste ne porte aucun jugement moral sur ses héroïnes. Elle montre comment elles se vivent. Alors, forcément, son film a des airs de feu d’artifice permanent. Parfois irritant à l’image de ces jeunes filles incapables de rester en place ou de parler tout bas. Mais l’immense talent de la réalisatrice est d’aller au bout de son sujet, de ne pas détourner sa caméra quand les gamines se mettent à danser de manière lascive dans des tenues échancrées. Est-ce que ça nous dérange ? Évidemment. Est-ce qu’on se sent voyeurs? Pas un seul instant, car son regard porté sur ces jeunes corps aspirant à être vus et likés est précisément celui que ces collégiennes portent sur elles-mêmes et leurs copines. Le fil était ténu. Maimouna Doucouré y évolue telle la plus douée des funambules. Elle n’a pas volé son prix de la réalisation à Sundance.