Titre original Ang panahon ng halimaw
Date de sortie 25 juillet 2018
Durée 234 mn
Réalisé par Lav Diaz
Avec Piolo Pascual , Shaina Magdayao , Pinky Amador
Scénariste(s) Lav Diaz
Distributeur ARP SELECTION
Année de production 2018
Pays de production Philippines
Genre Drame
Couleur Noir et blanc

Synopsis

1979. Au plus fort de la loi martiale instaurée par le président Marcos, quelques villageois rebelles tentent de résister …

Offres VOD de La Saison du diable

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de La Saison du diable

Critiques de La Saison du diable

  1. Première
    par Eric Vernay

    Au départ, La saison du diable devait être un film noir. Mais Lav Diaz, choqué par les violences perpétrées par le shérif Duterte dans son pays, et plus généralement inquiet de la marche du monde symbolisée par l’accession de Donald Trump au pouvoir, s’est mis à composer des chansons engagées. 33 morceaux exactement. Le projet de polar s’est changé en « opera-rock », précisément en une épopée musicale de 4 heures sur les Philippines de Ferdinand Marcos - Une époque sanglante marquée par la torture, les crimes d’Etat et la loi martiale imposée au peuple par le dictateur corrompu, resté deux décennies au pouvoir, entre 1965 et 1986. Hélas, le film semble aussi interminable que cette ère encore controversée aujourd’hui. On y supporte de (très) répétitives complaintes, captées en de (très) longs plans fixes en noir et blanc. L’œil est d’abord happé par les compositions visuelles, prisons graphiques élaborées avec un grand objectif 9:8, et dont les bords ont été rabotés en 4:3 pour en augmenter le pouvoir anxiogène. Quelques visions surréalistes surprennent ça et là, amorçant les bribes prometteuses d’un poisseux cauchemar fantastique. Mais la monotonie gagne presque instantanément ce film-concept à l’austérité harassante. Dès les premières notes du musical, en réalité. Car la dénonciation de la gangrène fasciste, plus pataude qu’inspirée malgré le soin que porte le réalisateur à en présenter les différents masques, n’est jamais illuminée ou déréglée par l’interprétation des chansons : psalmodiées in extenso et a capella, elles demeurent désespérément atones. La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que la purge diazienne ne dure qu'une saison. La mauvaise, c’est qu’elle semble durer le triple.

Casting de La Saison du diable

Piolo Pascual
Hugo Haniway
Shaina Magdayao
Lorena Haniway