Agents of SHIELD
abc

Un dernier épisode qui n'a pas été sans rappeler Avengers : Endgame, à bien des égards.

Après une fausse fin avec la saison 5, Agents of SHIELD a officiellement trouvé sa conclusion hier soir à la télé américaine, au bout de la saison 7. Le grand final diffusé sur ABC (à voir en France sur Série Club) a vu l'équipe du SHIELD se battre pour stopper les Chronicoms, Nathaniel Malick, et surtout retrouver sa timeline. Une aventure dans le royaume quantique, qui a souvent rappelé Avengers : Endgame ! Attention spoilers.

Au début du tout dernier épisode, Fitz explique en effet que depuis le début de la saison 7, il est retourné dans la chronologie originale du SHIELD. Parce que, souvenez-vous, avant que le SHIELD ne retourne dans le temps, les Chronicoms essayaient d'envahir la Terre et ont commencé à détruire les bases du SHIELD, en commençant par le phare. Fitz révèle que la "seule façon" de sauvegarder cette chronologie originale est pour le reste de l'équipe "de survivre à celle en cours". Un peu comme lorsque Docteur Strange dit à Iron Man (dans Infinity War) qu'il n'y a qu'un seul moyen d'arrêter Thanos. Et comme dans Avengers : Endgame, le royaume quantique va être utilisé. Mais non pour voyager dans le temps cette fois : pour voyager entre les chronologies !

"Vous êtes retourné dans le temps et ensuite vous avez bifurqué. Mais nous pouvons voyager à travers quelque chose qui s'appelle le royaume quantique. Ainsi, nous pouvons naviguer entre les timelines", clame Fitz. Le problème est que, pour que le plan fonctionne, ils ont besoin de Kora, qui est emprisonnée sur le vaisseau des Chronicoms. Deke propose alors de se sacrifier et de rester dans cette chronologie alternative où il devient le nouveau chef du SHIELD. Le saut fonctionne, mais avant de pouvoir commencer à sauver la "vraie" timeline de la menace des Chronicoms, Fitz doit aider Simmons à se souvenir de ce qu'ils ont fait après qu'Enoch les a sauvés au phare, lors du final de la saison 6. Comme on s'en doutait, il s'avère que Fitz et Simmons ont passé des années loin de l'équipe. En possession d'une partie du monolithe du temps, ils pouvaient revenir directement à l'endroit et l'époque de là où ils étaient partis. Fitz a eu le temps d'étudier le flux temporel mais une fois qu'ils ont pu établir le "seul et unique plan", Fitz a dû rester dans la chronologie originale pour "établir le lien" entre les deux chronologies. Simmons est ensuite allée au temple pour aider l'équipe avant de remonter dans le temps. Il s'avère que les personnes dans les costumes bleus que nous avions croisés dans le final de la saison 6 étaient les versions du futur de Fitz, Simmons, Yo-Yo et Sousa ! Après avoir aidé leurs versions du passé, les autres membres du SHIELD ont pu arrêter Sybil, Malick et les Chronicoms pour de bon.

Daisy a affronté Malick dans une bataille surpuissante, tandis que Coulson, Mack et May sauvaient Kora pour la dernière partie de leur plan. Elle a utilisé son pouvoir de manipulation d'énergie pour amplifier le signal du vaisseau principal, atteignant tous les Chronicoms sur Terre, effaçant leurs données. May leur donne à tous "l'empathie" et les Chronicoms ont arrêté d'attaquer le phare. 

Après tout ça, Simmons se souvient de "ce pour quoi nous nous battons" et confirme que Fitz et elle ont eu une fille appelée Ayla, gardée par Piper et Flint dans la chronologie originale. Ils se réunissent alors en famille, avant de faire un saut d'un an dans le futur. Techniquement, cela voudrait donc dire que l'histoire se passe deux années post-Snap de Thanos, au début d'Avengers : Infinity War. Mais il n'y a aucune mention des effets du Snap et on ne sait pas vraiment à la fin si la chronologie "principale" d'Agents of SHIELD est toujours concrètement séparée de la chronologie principale du MCU.

Agents of SHIELD
abc

C'est l'heure de l'épilogue. Lors d'une réunion au bar, on apprend que Fitz et Simmons ont pris une retraite bien méritée, mais les autres sont toujours impliqués dans le SHIELD d'une manière ou d'une autre, même s'ils font partie de nouvelles équipes. Daisy à bord du Zephyr 3, avec Sousa et sa sœur Kora, navigue dans l'espace lointain. Il est tentant de supposer qu'ils bossent en fait maintenant pour S.W.O.R.D., l'entité des comics que Nick Fury semblait démarrer, aux côtés de Skrull, dans une scène bonus de 2019 de Spider-Man : Far from Home. S.W.O.R.D., qui devrait être présent dans la prochaine série WandaVision de Disney +. Mais visiblement, Agents of SHIELD n'a pas eu le droit d'utiliser concrètement le nom. "Nous avons essayé de mettre S.W.O.R.D., mais nous avons été retoqués", confirment les producteurs à TVLine.

Quant au reste de la troupe : Mack est toujours un leader au SHIELD, tandis que May donne des conférences à la Coulson Academy nouvellement baptisée. Coulson, justement, semble simplement profiter de la vie et le dernier plan de la série le montre en train de prendre la voie des airs aux volant de sa superbe L.O.L.A. La classe jusqu'au bout.