Richard Jewell : Leonardo DiCaprio et Jonah Hill devaient être les héros du film de Clint Eastwood
Warner Bros/Metropolitan FilmExport
Sam Rockwell et Paul Walter Hauser Le Cas Richard Jewell
Warner Bros
Leonardo DiCaprio et Jonah Hill Le Loup de Wall Street
Metropolitan FilmExport
Leonardo DiCaprio et Jonah Hill Le Loup de Wall Street
Metropolitan FilmExport
Leonardo DiCaprio et Jonah Hill Le Loup de Wall Street
Metropolitan FilmExport
Sam Rockwell et Paul Walter Hauser Le Cas Richard Jewell
Warner Bros
Leonardo DiCaprio et Jonah Hill Le Loup de Wall Street
Metropolitan FilmExport
Leonardo DiCaprio et Jonah Hill Le Loup de Wall Street
Metropolitan FilmExport
Sam Rockwell et Paul Walter Hauser Le Cas Richard Jewell
Warner Bros
Richard Jewell : Leonardo DiCaprio et Jonah Hill devaient être les héros du film de Clint Eastwood
Sam Rockwell et Paul Walter Hauser Le Cas Richard Jewell
Leonardo DiCaprio et Jonah Hill Le Loup de Wall Street
Leonardo DiCaprio et Jonah Hill Le Loup de Wall Street
Leonardo DiCaprio et Jonah Hill Le Loup de Wall Street
Sam Rockwell et Paul Walter Hauser Le Cas Richard Jewell
Leonardo DiCaprio et Jonah Hill Le Loup de Wall Street
Leonardo DiCaprio et Jonah Hill Le Loup de Wall Street
Sam Rockwell et Paul Walter Hauser Le Cas Richard Jewell

Avant Sam Rockwell et Paul Walter Hauser, le duo du Loup de Wall Street voulait se retrouver dans ce projet.

Début 2014, Jonah Hill et Leonardo DiCaprio profitaient pleinement du succès du Loup de Wall Street, de Martin Scorsese : s’entendant visiblement très bien, ils multipliaient les tapis rouge, ont marqué les esprits en parodiant Titanic lors du SNL et ont tous les deux été nommés aux Oscars (mais ont perdu face à Matthew McConaughey et Jared Leto pour Dallas Buyers Club). Ils cherchaient alors à retravailler ensemble et se sont intéressés à un projet de la 20th Century Fox : l’adaptation d’un article de Vanity Fair intitulé The Ballad of Richard Jewell qui s’intéressait au triste sort de ce policier américain qui a découvert une bombe lors des Jeux OIympiques d’Atlanta, en 1996, et a réussi à limiter les dégâts. L’attentat a fait trois morts et une centaine de blessés, mais aurait pu être bien plus meurtrier s’il n’avait pas été là. Pourtant, la publication d’un article mal informé le présentant comme l’un des suspects du FBI a ruiné sa vie, déclenchant un emballement médiatique complètement fou. C’est cette histoire que raconte aujourd’hui Clint Eastwood, avec Paul Walter Hauser dans le rôle du héros devenu victime, et Sam Rockwell dans la peau de son avocat.

Dix films adaptés d'un article de presse

En septembre 2014, Leo et Jonah étaient toujours rattachés au projet, qui trouvait alors un scénariste et un réalisateur : Billy Ray et Paul Greengrass. Ils venaient eux aussi de connaître un joli succès grâce à Capitaine Phillips, qui racontait l’histoire vraie d’une impressionnante prise d’otages à bord d’un porte-conteneurs américain par des pirates somaliens. En avril 2015, cependant, le projet change de réalisateur : Clint Eastwood s’y intéresse (après une brève évocation de David O. Russell) et Richard Jewell passe alors de la Fox à la Warner Bros, le studio qui produit et distribue la plupart de ses films (Mémoires de nos pères, Gran Torino, American Sniper, La Mule…). Pendant un temps, le duo est toujours rattaché au projet, mais le cinéaste est très occupé :  il tourne coup sur coup Jersey Boys et American Sniper, sortis en 2014, puis Sully (2016), et Le 15h17 pour Paris et La Mule, sur les écrans américains en 2018. Richard Jewell prend du retard, mais en juin 2019, surprise !, le tournage commence avec Paul Walter Hauser en héros (l’acteur de Moi, Tonya a pu rencontrer la mère de l’homme qu'il incarne à l’écran pour préparer son rôle) et Sam Rockwell, récemment oscarisé pour 3 Billboards, à la place de DiCaprio. Jonah et Leo restent cependant producteurs du film, qui est acclamé par la critique et a bien démarré en France en attirant plus de 300 000 curieux au cinéma dès son premier week-end.

Bande-annonce :