Titre original Yalda
Date de sortie 7 octobre 2020
Durée 89 mn
Réalisé par Massoud Bakhshi
Avec Sadaf Asgari , Behnaz Jafari , Babak Karimi
Scénariste(s) Massoud Bakhshi
Année de production 2019
Pays de production IRAN, France
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Iran, de nos jours. Maryam, 22 ans, tue accidentellement son mari Nasser, 65 ans. Elle est condamnée à mort. La seule personne qui puisse la sauver est Mona, la fille de Nasser. Il suffirait que Mona accepte de pardonner Maryam en direct devant des millions de spectateurs, lors d’une émission de téléréalité. En Iran cette émission existe, elle a inspiré cette fiction.

Offres VOD de Yalda, la nuit du pardon

FilmoTV HD FilmoTV 4.99 € Louer 11.99  € Acheter
UniversCiné SD HD UniversCiné 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
ARTE Boutique HD ARTE Boutique 4.99 € Louer 11.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 5.99 € Louer 13.99  € Acheter

Toutes les séances de Yalda, la nuit du pardon

Dernières News sur Yalda, la nuit du pardon

Yalda, la nuit du pardon : la peine de mort version téléréalité

Le film du réalisateur iranien Massoud Bakhshi se dévoile.

Photos de Yalda, la nuit du pardon

Yalda, la nuit du pardon 1
Pyramide Films
Yalda, la nuit du pardon 2
Pyramide Films
Yalda, la nuit du pardon 3
Pyramide Films
Yalda, la nuit du pardon 4
Pyramide Films
Yalda, la nuit du pardon 5
Pyramide Films
Yalda, la nuit du pardon 6
Pyramide Films
Yalda, la nuit du pardon 7
Pyramide Films
AFFICHE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
AFFICHE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
AFFICHE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
GALERIE
Pyramide
Yalda, la nuit du pardon 1
Yalda, la nuit du pardon 2
Yalda, la nuit du pardon 3
Yalda, la nuit du pardon 4
Yalda, la nuit du pardon 5
Yalda, la nuit du pardon 6
Yalda, la nuit du pardon 7
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Yalda, la nuit du pardon, affiche

Yalda, la nuit du pardon, affiche

Sadaf Asgari (Maryam), Behnaz Jafari (Mona)

Sadaf Asgari (Maryam), Behnaz Jafari (Mona)

Sadaf Asgari (Maryam)

Sadaf Asgari (Maryam)

Behnaz Jafari (Mona), Sadaf Asgari (Maryam)

Behnaz Jafari (Mona), Sadaf Asgari (Maryam)

Sadaf Asgari (Maryam)

Sadaf Asgari (Maryam)

Arman Darvish (Omid), Sadaf Asgari (Maryam)

Arman Darvish (Omid), Sadaf Asgari (Maryam)

Sadaf Asgari (Maryam)

Sadaf Asgari (Maryam)

Yalda, la nuit du pardon, affiche

Yalda, la nuit du pardon, affiche

Sadaf Asgari (Maryam), Behnaz Jafari (Mona)

Sadaf Asgari (Maryam), Behnaz Jafari (Mona)

Sadaf Asgari (Maryam)

Sadaf Asgari (Maryam)

Behnaz Jafari (Mona), Sadaf Asgari (Maryam)

Behnaz Jafari (Mona), Sadaf Asgari (Maryam)

Sadaf Asgari (Maryam)

Sadaf Asgari (Maryam)

Arman Darvish (Omid), Sadaf Asgari (Maryam)

Arman Darvish (Omid), Sadaf Asgari (Maryam)

Sadaf Asgari (Maryam)

Sadaf Asgari (Maryam)

Yalda, la nuit du pardon, affiche

Yalda, la nuit du pardon, affiche

Sadaf Asgari (Maryam), Behnaz Jafari (Mona)

Sadaf Asgari (Maryam), Behnaz Jafari (Mona)

Sadaf Asgari (Maryam)

Sadaf Asgari (Maryam)

Behnaz Jafari (Mona), Sadaf Asgari (Maryam)

Behnaz Jafari (Mona), Sadaf Asgari (Maryam)

Sadaf Asgari (Maryam)

Sadaf Asgari (Maryam)

Arman Darvish (Omid), Sadaf Asgari (Maryam)

Arman Darvish (Omid), Sadaf Asgari (Maryam)

Sadaf Asgari (Maryam)

Sadaf Asgari (Maryam)

Critiques de Yalda, la nuit du pardon

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, cette histoire a été inspirée par des faits bien réels. Un programme de téléréalité qui cartonne en Iran en s’appuyant sur un principe aussi simple que pervers : confronter un repris de justice à sa victime ou à un de ses proches pour obtenir son pardon. En l’occurrence ici : Maryam, 22 ans, condamnée à mort pour avoir tué accidentellement son mari sexagénaire et que seule la fille de ce dernier peut gracier. Si toute sa partie en coulisses des émissions télé a un côté déjà vu, Yalda s’impose par la tension que son réalisateur sait faire naître de bout en bout en jouant avec le pouvoir manipulateur des images et, plus largement, avec les multiples composantes de son récit : drame conjugal, poids de la culture iranienne, codes télévisuels, procès en huis-clos… Le tout avec une dextérité qui justifie le Grand Prix du jury glané à Sundance.