Titre original Faces
Date de sortie 4 novembre 2009
Réalisé par Tsai Ming-liang
Avec Lee Kang-Sheng , Jeanne Moreau , Nathalie Baye
Scénariste(s) Tsai Ming-liang
Distributeur Rezo Films
Année de production 2009
Pays de production BE,FR,NL,TW
Producteurs Jacques Bidou Vincent WANG
Genre Comédie dramatique

Synopsis

Un réalisateur Taïwanais est invité à tourner l'histoire de Salomé au Musée du Louvres. Bien qu'il ne sache ni l'anglais ni le français, il tient absolument à confier le rôle du roi Hérode au comédien Jean-Pierre Léaud. Pour donner à ce film quelque chance, la production confie le rôle de Salomé à une top-modèle de renommée internationale. Mais dès le début du tournage, les problèmes s'accumulent...Dans la confusion générale, le réalisateur apprend brutalement la mort de sa mère. La productrice doit s'envoler pour Taipei afin de se rendre aux obsèques. Mais le réalisateur sombre dans un profond sommeil où l'esprit de sa mère semble ne pas vouloir quitter le vieil appartement. La productrice n'a d'autre choix que d'attendre, perdue dans une ville étrangère.Comme après un très long voyage, le tournage reprendra après que chacun se soit égaré dans les sous-sols du Louvre.

Offres VOD de Visage

ARTE FRANCE ARTE FRANCE 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
ARTE Boutique HD ARTE Boutique 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Photos de Visage

DR

Visage

Critiques de Visage

  1. Première
    par Damien Leblanc

    Etablissant des allers-retours permanents entre le désir et la mort, le cinéaste exalte l'impossibilité du contact physique (un voile, un scotch ou un pansement viennent toujours s'interposer entre les corps). Mais, parallèlement à ce constat d'échec, Tsai Ming-liang fait triompher la coexistence de deux sources d'inspirations culturelles : la « seconde Nouvelle Vague taïwanaise », dont il fait partie, et la Nouvelle Vague française, à laquelle il rend hommage à travers la figure tant aimée de François Truffaut, qui revient plusieurs fois dans le film.

  2. Première
    par Gérard Delorme

    En plein trip arty, le Taïwanais a enregistré une série de tableaux insolites qui ont plus leur place dans un musée d’art contemporain que dans une salle de cinéma. Pas de scénario, mais le dossier de presse donne une idée de ce qui a pu convaincre les producteurs de mettre la main au portefeuille : Lee Kang-Sheng, l’acteur fétiche du cinéaste, incarne un réalisateur qui cherche à tourner Salomé en France.