Date de sortie 15 octobre 2014
Durée 104 mn
Réalisé par Tony Gatlif
Avec Céline Sallette , Rachid Yous , David Murgia
Scénariste(s) Tony Gatlif
Distributeur Les Films du Losange
Année de production 2014
Pays de production France
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Sud de la France. Dans la chaleur du mois d'août, Geronimo, une jeune éducatrice veille à apaiser les tensions entre les jeunes du quartier Saint Pierre. Tout bascule quand Nil Terzi, une adolescente d'origine turque s'échappe de son mariage forcé pour retrouver son amoureux, Lucky Molina, un jeune gitan. Leur fuite met le feu aux poudres aux deux clans. Lorsque l'affrontement éclate en joutes et "battles" musicales, Geronimo va tout tenter pour arrêter la folie qui embrase le quartier.

Offres VOD de Geronimo

UniversCiné SD HD UniversCiné 1.49 € Louer 7.99  € Acheter
Cinemasalademande SD HD Cinemasalademande 4.99 € Louer
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Geronimo

Photos de Geronimo

DR
DR
DR
Les Films du Losange
Les Films du Losange / Princes Productions
Les Films du Losange / Princes Productions
Les Films du Losange / Princes Productions
Les Films du Losange / Princes Productions
Les Films du Losange / Princes Productions
Les Films du Losange / Princes Productions
Les Films du Losange / Princes Productions
Les Films du Losange / Princes films
Les Films du Losange / Princes Productions

Geronimo

Geronimo

Géronimo

Affiche

Geronimo

Geronimo

Geronimo

Geronimo

Geronimo

Geronimo

Geronimo

Geronimo

Geronimo

Geronimo

Critiques de Geronimo

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Tony Gatlif a imaginé un "West Side Story" gipsy confrontant évidemment deux bandes rivales (Gitans d’un côté, Turcs de l’autre), qui s’affrontent à coups de battles musicales pour sauver l’honneur de leur clan. Au centre de la mêlée, une éducatrice surnommée « Geronimo ». Le réalisateur insuffle une énergie inouïe aux séquences chorégraphiées mais néglige hélas son scénario, où les faux-pas le disputent aux accords mineurs. Le film a toutefois le courage et le mérite de dénoncer des pratiques archaïques dont les femmes sont encore victimes au sein de certaines communautés.