Nom de naissance Giuseppe Becce
Genre Homme
Profession(s) Musique
Avis

Biographie

D’origine italienne, Giuseppe Becce naît le 2 février 1877 en Vénétie. Il fait ses études en Italie au conservatoire de l’université de Padoue. En 1906, il rejoint Berlin et étudie la musique avec les talentueux Arthur Nikisch et Ferruccio Busoni. En 1910, Guiseppe Becce se fait la main sur l’opérette Das Bett de Pompadour, suivie par le grand opéra Tulia en 1912 qui se révèlent être de grands succès. En 1913, le producteur Oskar Messter cherche un compositeur pour son long métrage muet Richard Wagner : il veut quelqu’un qui peut imiter le style de Wagner mais sans le plagier pour autant car la musique du compositeur est encore protégée par les droits d’auteur. Becce s’attelle à la tâche, compose la musique pour Messter et comme Becce accuse une légère ressemblance avec Wagner, le producteur lui confie le rôle principal du film. Ce sera un triomphe. Dans la foulée, Giuseppe Becce continue dans ce créneau et écrit toute une série de musiques de films qui est rassemblée dans un vaste répertoire, Kinothek, et éditée par la maison d’édition spécialisée Schlesinger’sche Buchhandlung à Berlin en 1927.De 1915 à 1923, Becce est le directeur du petit orchestre de la Mozartsaal de Berlin. Après la Première Guerre mondiale en 1918, il rejoint le département musical des studios Declabioscop AG qui deviendront plus tard l’Universum Film AG (UFA). Durant l’âge d’or de ces studios, Giuseppe Becce orchestre les musiques des films muets les plus célèbres de l’époque, entre autres, The Cabinet of Doctor Caligari (1920) de Robert Wiene, Destiny de Fritz Lang (1921), mais aussi The Last Laugh de Friedrich Murnau. Il est également le chef d’orchestre de plusieurs théâtres comme le Tauentzien Palast ou le Gloria Palast.Alors que beaucoup de ses collègues de l’industrie du film muet redoutent l’arrivée du cinéma parlant, Giuseppe Becce se réjouit au contraire du travail encore plus performant qu’il pourra accomplir.Le réalisateur tchécoslovaque Gustav Machaty lui confie l’écriture de la musique de son film Ecstasy en 1932, dont Giuseppe Becce en fera encore un très grand succès. Mais la plus grosse partie de son travail à cette époque consiste à composer des bandes sonores de films mettant en scène l’homme face à la montagne dans diverses situations : ce sera le cas pour les réalisateurs Arnold Fanck, Luis Trenker, et Leni Riefenstahl pour La Lumière Bleue en 1932, mais aussi Pitz Palu avec son film The White Hell (1929), Les Monts en Flamme (1931). Passée cette période, avec la montée du nazisme, Giuseppe Becce participe activement à la propagande du parti à travers le film Hans Westmar de Franz Wenzler en 1933.Il retrouve par la suite le réalisateur Leni Riefenstahl pour l’écriture de la musique du film Tiefland en 1945. Il poursuit son travail de composition de nombreuses bandes musicales de films jusqu’à la fin des années cinquante.Giuseppe Becce fut un compositeur très prolifique créant des musiques de films durant plus de quarante ans : il eut le don de savoir mélanger ses propres compositions avec celles d’autres compositeurs mais également de transformer des musiques populaires en de grandioses créations musicales. Lors du Festival du film allemand en 1971, il reçoit un prix d’honneur en hommage à sa contribution au cinéma allemand. Deux ans plus tard, Giuseppe Becce meurt à Berlin le 6 octobre 1973.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Extase Compositeur -
2015 La Femme Dont On Rêve Compositeur -
2015 Menschen untereinander Compositeur -
2015 L'Enigme Compositeur -
1925 Tartuffe Compositeur -

Stars associées