Nom de naissance Elisabeth Bergner
Nationalité Britannique
Genre Femme
Profession(s) Interprète
Avis

Biographie

Elisabeth Bergner, de son vrai nom Elisabeth Ettel, est née le 22 août 1897. Avant de devenir une grande actrice, elle fait des études d’art dramatique au Conservatoire de Vienne et débute sa carrière au théâtre à l’âge de 15 ans à Innsbruck. Après avoir travaillé à Zurich, puis Vienne où elle pose comme modèle pour le très talentueux sculpteur Wilhelm Lehmbruck qui tombera amoureux d’elle, elle part à Munich, puis pose ses valises à Berlin en 1921. Elle joue au Deutsches Theater de Max Reinhardt où elle commence à se faire connaître, sa grande beauté ne laissant pas indifférent. Puis elle tourne son premier film Der Evangelimann en 1923, film dans lequel elle incarne Magdalena. L’année suivante, le réalisateur hongrois Paul Czinner lui donne le rôle du personnage principal dans son film Nju-Eine Unverstandene Frau. Ils continuent ensuite à collaborer ensemble à la réussite d’autres films comme Der Geiger von Florenz (1926), Liebe (1927), Fraülein Else (1929) ou encore Ariane (1932) qui contribueront à asseoir définitivement le réel talent d’actrice d’Elisabeth Bergner. Dans ces films elle interprète des personnages d’androgynes qui dérangeaient à l’époque.Elisabeth Bergner, d’origine juive, part à Londres pour fuir la montée du nazisme en Allemagne, accompagnée par Paul Czinner qu’elle épouse en 1933. Elle devient citoyenne anglaise en 1938.Bien que le film The Rise of Catherine The Great (1934) avec Douglas Fairbanks Jr. et Flora Robson est interdit en Allemagne du fait de la présence d’acteurs juifs au sein de la distribution, cela n’arrête en rien son ascension. Elle enchaîne avec le rôle de Gemme Jones dans Escape Me Never (1935) qui lui vaut une nomination à l’Oscar pour la Meilleure Actrice. Elisabeth Bergner incarne le rôle de Rosalind du film As You Like It (1936), tiré d’une pièce de William Shakespeare qui est aussi la première version filmée au cinéma parlant de la pièce, tournée en Angleterre. Elle avait déjà joué ce personnage mais sur la scène allemande. Elle continue à se produire sur les scènes anglaises, notamment dans la pièce de John Webster, The Duchess of Malfi en 1946. Parallèlement, le seul film hollywoodien que tourne Elisabeth Bergner, Paris Calling (1941) avec Randolph Scott et Basil Rathbone ne réunit pas les résultats espérés. Ceci est peut-être dû en partie à ce fort accent guttural dont elle ne parvient pas à se défaire et qui est à l’opposé de l’image qu’elle incarne.Après la guerre, Elisabeth Bergner met entre parenthèses sa carrière internationale, puis au début des années cinquante, elle retourne en Allemagne pour y tourner des productions allemandes (1954) et faire du théâtre au début des années soixante. En 1965, le cinéma allemand lui décerne un prix d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. De même, en reconnaissance de son talent, on donnera son nom à un parc d’un district de Berlin.En 1970, Elisabeth Bergner s’essaye à la réalisation et on la voit une dernière fois sur scène en 1973, puis elle enchaîne encore quelques films dont The Pedestrian (1973), The Pentecost Outing (1978) pour lequel elle reçoit le prix Ernst Lubitsch, puis Der Garten en 1985. En 1982, elle obtient également le Eleonora Duse Prize Asolo. Elle meurt à Londres en 1986 à l’âge de 88 ans. En 1987, ses mémoires sont publiés.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1970 Michel Strogoff Acteur BLOUNT
1927 La Duchesse de Langeais Acteur la duchesse de Langeais

Stars associées