Le Canardeur
United Artists

Le premier film du réalisateur sera suivi de « Michael Cimino, God Bless America » de Jean-Baptiste Thoret.

Alors qu’on célébrera dans quelques semaines les 5 ans de sa disparition, Michael Cimino est à l’honneur ce soir sur Arte. Tout d’abord avec Le Canardeur, le tout premier long-métrage du réalisateur sorti en 1974. Seulement connu en tant que scénariste, il parvient à convaincre Clint Eastwood, qui avait apprécié son travail sur le script de Magnum Force, de jouer le premier rôle de film au côté de Jeff Bridges (qu’il dirigera plus tard dans Les portes du Paradis). 

Les deux acteurs y incarnent un duo de braqueurs de banques, surnommés Thunderbolt and Lightfoot (c’est d’ailleurs le titre du film en VO). Le résultat, un buddy movie décomplexé au ton léger, devenu culte, qui aura notamment permis de faire décoller la carrière de Bridges… et surtout celle de Cimino. Ce qui n’était pas gagné d’avance dans un Hollywood où les auteurs ont souvent du mal à se faire une place. 

"Clint Eastwood voulait acheter le script", raconte le cinéaste dans le documentaire de Jean-Baptiste Thoret diffusé en seconde partie de soirée et déjà dispo sur le site d’Arte. Face au refus de Cimino, Eastwood lui propose alors un marché : "Tu tournes pendant trois jours, si ce que je vois me plait tu pourras le réaliser". Toutefois, la carrière du metteur en scène, faites de chefs-d’oeuvre mais aussi de nombreux projets avortés, n’aura pas toujours été aussi heureuse.

Avec Quentin Tarantino ou Oliver Stone en intervenants, "Michael Cimino, God Bless America" offre ainsi un récapitulatif très instructif du parcours chaotique de Cimino, porté aux nues après le triomphe de Voyage au bout de l’enfer (5 Oscars dont le meilleur réalisateur), puis injustement laminé par la critique avec La Porte du Paradis, qui fut aussi un gouffre financier pour United Artists, avant de retrouver (un peu) la lumière avec L’Année du dragon

Fruit de longues conversations entre Cimino et Thoret, ce 52 minutes est un version courte du film documentaire Michael Cimino un mirage américain qui devrait sortir en salle dans le courant de l’année.