DR

"Matt Damon est Jason Bourne" rappelle le poster du cinquième volet.

L’avantage d’avoir pour héros un agent secret amnésique ? On peut utiliser la même accroche tout au long de la promotion de la saga ! Chaque poster de "Bourne" rappelait que "Matt Damon est Jason Bourne", sauf celui du spin-off sorti en 2012 évidemment, puisqu’il ne mettait plus en scène ce personnage mais l’agent Aaron Cross joué par Jeremy Renner.

 

DR

Surprise, dans le teaser du cinquième épisode la tagline n’est plus la même. Une manière de casser les habitudes en jouant avec le fait qu’après une trilogie à succès (chaque volet a rapporté entre 214 et 442 millions de dollars dans le monde), tout le monde connaît ce héros. "You know his name", dit la vidéo, et même au sein de l’intrigue, la donne a changé puisque Jason jure qu’il se souvient "de tout". Rebelote sur le poster américain, qui ne donne ni le nom de l’acteur, ni celui du héros (enfin, on lit tout de même #Bourne sous l’année de sortie), mais utilise cette accroche pour démontrer que Jason n’a plus besoin de faire les présentations.

 

En France, en revanche, la phrase n’a pas changé. 14 ans après sa première apparition sur grand écran, "Matt Damon est Jason Bourne" et même le hashtag se veut plus précis que sur le poster américain : #JasonBourne. Un choix à contrepied de la promotion américaine, qui boucle la boucle plutôt que de briser la routine. Seul le titre ne respecte pas la tradition : ce cinquième épisode est simplement intitulé Jason Bourne et non "Quelque chose dans la peau". Réalisé par Paul Greengrass, il sortira le 10 août au cinéma.