Nom de naissance Jane Campion
Naissance (67 ans)
Wellington (Nouvelle-Zélande)
Genre Femme
Profession(s) Réalisatrice, Réalisateur/Metteur en Scène, Scénariste
Avis

Biographie

Ancienne anthropologue, Jane Campion s’est finalement tournée vers le Septième Art. Réalisatrice de talent, elle est mondialement connue grâce au long-métrage La Leçon de Piano.Jane Campion voit le jour le 30 avril 1954 à Wellington en Nouvelle Zélande au sein d’une famille d’artistes. Née d’une mère actrice et d’un père directeur de théâtre, elle se retrouve plongée très jeune dans le monde du spectacle mais choisit pourtant de faire des études d’anthropologie. Diplômée en 1975 de l’Université de Victoria, elle change de voie un an plus tard pour intégrer l’Ecole d’Art de Chelsea avant d’étudier la peinture jusqu’en 1979 au College of the arts de Sidney.Début de carrière au cinémaEn 1980, Jane Campion entre comme étudiante à l’Australian Film Television and Radio School. Avant d’obtenir son diplôme en 1984, elle tourne son premier court-métrage en 1982 : An Exercise in Discipline – Peel qui lui vaut la Palme d’or du court-métrage au Festival de Cannes 1986. En 1988, elle réalise son premier long-métrage baptisé Sweetie qui est présenté à Cannes en sélection officielle. En 1990, elle tourne Un Ange à ma table qui lui permet de remporter le Prix Spécial du Jury à la Mostra de Venise.Une leçon de piano à succèsEn 1992, Jane Campion rencontre un succès international grâce au film La Leçon de piano réunissant notamment Anna Paquin, Holly Hunter et Harvey Keitel. Grâce à ce long-métrage, elle acquiert une renommée internationale et rafle de nombreux prix. Elle devient notamment en 1993 la première femme à décrocher la Palme d’Or au Festival de Cannes. En 1994, elle rafle l’Oscar du meilleur scénario. Plébiscité par les critiques, ce film a également permis à la réalisatrice d’être nommée à l’Oscar de la meilleure réalisatrice, à Holly Hunter de rafler l’Oscar de la meilleure actrice ainsi que le prix d’interprétation féminine au Festival de Cannes et à Anna Paquin de recevoir à 12 ans à peine l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. Récompensé aux Etats-Unis, le film brille également dans les cérémonies de récompense internationales. Il rafle notamment en 1994 le César du meilleur film étranger.Un retour sur le tapis rouge de CannesAprès le multi-récompensé film La Leçon de piano, Jane Campion dirige en 1995 Nicole Kidman et John Malkovitch dans Portrait de femme adapté du roman éponyme de Henry James. Trois ans plus tard, elle fait tourner Kate Winslet et Harvey Keitel dans Holy Smoke avant d’enchaîner en 2002 avec In the cut. En 2009, elle présente Bright Star sur la Croisette, qui suit les amours du poète John Keats. En 2013, la réalisatrice, dont tous les court-métrages ont été récompensés, est choisie par les organisateurs du Festival de Cannes pour présider le jury de la Cinéfondation et des court-métrages lors du Festival. En 2014, elle est choisie pour présider le jury du Festival de Cannes.Vie privéeMariée de 1992 à 2001 à Colin David Englert, Jane Campion a eu deux enfants : un fils Jasper né en 1993 mais décédé quelques jours plus tard et une fille, l’actrice Alicia Englert, née en juin 1994.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2021 Le Pouvoir du chien Réalisateur, Scénariste -
2015 The Water Diary Réalisateur -
2015 8 Réalisateur -
2015 The Power of the Dog Réalisateur, Scénariste -
2009 Bright Star Réalisateur, Scénariste -

Dernières News

Le Pouvoir du chien : Jane Campion signe un retour gagnant sur Netflix [critique]

Après douze ans d’absence, Jane Campion abandonne ses dramas en costume pour arpenter le terrain du western. Mais sous le classicisme tranquille, la cinéaste fait brûler le mal-être masculin dans un mélo étrange.

Pedro Almodovar serait intéressé pour réaliser un film DC Batgirl !

En revanche, très peu pour Jane Campion, pas du tout encline à suivre la voie ouverte par Chloe Zhao !

The Power of the Dog : la bande-annonce du nouveau Jane Campion

Un western magnifique emmené par Benedict Cumberbatch et Kirsten Dunst.

Lumière 2021 en 4 moments

Les temps forts de la 13ème édition

Stars associées