DR

Pour payer moins d’impôts, la firme déménage ses bureaux parisiens aux Pays-Bas.

Deux ans seulement après son arrivée dans le 7e arrondissement de Paris, Netflix France va quitter l'hexagone pour s’installer aux Pays-Bas, révèle L’Express. Une décision économique, car les conditions fiscales permettront aux dirigeants de la firme américaine de vidéo à la demande de payer moins d’impôts.

Et les séries les plus binge watchées sur Netflix sont…

L’annonce officielle n’est pas encore tombée, mais le site détaille que le service de SVOD a payé 600 000 euros à l’Etat français depuis 2014, pour un bénéfice de 1,1 millions. Aurélie Filippetti, l’ex-Ministre de la Culture, avait insisté pour qu’en arrivant dans l’hexagone, Netflix participe à la création culturelle en participant à la production audiovisuelle auprès du CNC (à hauteur de 2% de son chiffre d’affaires) et en payant la TVA sur ses recettes françaises (depuis le 1er janvier seulement). L’équipe à la tête de la plateforme semblait jouer le jeu, en montant par exemple la coproduction française Marseille, avec Benoît Magimel et Gérard Depardieu. Si la série a reçu un accueil critique très froid, elle a connu un certain succès public…

Marseille : Netflix a raté sa bouillabaisse (review)

En contrepartie, le groupe ne payait pas d’impôts sur les sociétés, étant donné que son siège social ne se trouve pas en France, mais au Luxembourg, puis aux Pays-Bas. Une partie des employés de la branche française travaille d’ailleurs déjà à Amsterdam, et non à Paris. Autre particularité liée à la localisation de son siège social européen, Netflix peut diffuser ses programmes peu importe la signalétique de l’âge, sans respecter le quota de 60% de programmes européens et 40% de français. Une entreprise de VOD basée en France doit normalement s’assurer que 12% de ses recettes sont dues à des visionnages des programmes français, mais là aussi, la firme passait déjà outre cette réglementation.

The Get Down : la production mouvementée du show le plus cher de l’histoire de Netflix

L’offre reste la même
Ce déménagement fiscal ne devrait rien changer à l’offre proposée par l’entreprise. Le catalogue devrait logiquement continuer à proposer de nombreuses séries, films, documentaires etc., et la production de la deuxième saison de Marseille est pour l'instant toujours d’actualité. On attend à présent la réaction du Ministère de la Culture…

 

A lire aussi sur Première

Balle Perdue 2 et 27 projets français annoncés par Netflix !

La plateforme de streaming va continuer d'investir dans la création locale et produira prochainement la suite de Balle Perdue, le thriller de Guillaume Pierret qui a cartonné en 2020 partout dans le monde.