Frances McDormand et Chloé Zhao sur le tournage de Nomadland
Frances McDormand et Chloé Zhao sur le tournage de Nomadland / Searchlight Pictures

En recevant un troisième Oscar de la meilleure actrice pour Nomadland, Frances McDormand se place dans la liste des acteurs les plus récompensés.

Nomadland était bel et bien le film fétiche de la 93ème édition des Oscars. Le troisième long-métrage de Chloé Zhao, basé sur le roman de Jessica Bruder publié en 2017, Nomadland: Surviving America in the Twenty-First Century, a raflé trois Oscars majeurs. L’Oscar du meilleur film, l’Oscar du meilleur réalisateur pour Zhao et, pour finir, l’Oscar de la meilleure actrice pour Frances McDormand, qui peut l’ajouter à sa collection grandissante de récompenses.

Nomadland : Chloé Zhao rentre dans l'histoire des Oscars

Avec trois Oscars à son actif, et pas moins de dix nominations à différentes récompenses au cours de sa carrière, Frances McDormand grimpe un peu plus dans la hiérarchie des acteurs et actrices les plus récompensés de l’histoire du 7ème art. A ce jour, la star américaine la plus récompensée reste l'indétrônable Katharine Hepburn, avec quatre Oscars dans la catégorie “Meilleure actrice” pour ses rôles dans Morning Glory (1934), Devine qui vient dîner (1968), Le Lion en hiver (1969) et La Maison du lac (1982). Elle a également été nommée à huit reprises, rien qu’aux Oscars. Depuis, personne n’est parvenu à son niveau (et pour l’anecdote, elle ne s’est jamais présentée publiquement pour récupérer ses statuettes).

Côté acteurs masculins, c’est Daniel Day-Lewis qui peut concurrencer Frances McDormand. En effet, tout comme sa collègue le britannique a reçu trois Oscars dans la catégorie “Meilleur acteur premier rôle”. DDL avait été récompensé une première fois en 1990, pour son rôle de Christy Brown dans My Left Foot. Puis en 2008 pour There Will Be Blood, et enfin en 2013 pour Lincoln. Il est suivi de peu par Jack Nicholson, également récompensé de trois Oscars - deux du meilleur acteur pour Vol au-dessus d’un nid de coucou en 1976 et Pour le pire et pour le meilleur en 1997, et un du meilleur acteur dans un second rôle pour Tendres Passions, en 1983.

Outre Katharine Hepburn et Frances McDormand, c’est la grande actrice américaine Meryl Streep qui compte aussi parmi les acteurs/actrices les plus oscarisé.e.s. Elle remporte deux Oscars dans la catégorie “Meilleure actrice” pour le drame post-guerre Le Choix de Sophie, en 1983 et La Dame de Fer en 2012. En 1980, c’est dans la catégorie “Meilleure actrice dans un second rôle” qu’elle est récompensée, pour son rôle de Joanna Kramer dans Kramer contre Kramer, aux côtés de Dustin Hoffman. Elle est, à ce jour, l’actrice la plus nommée de l’histoire des Oscars (hommes et femmes confondus) avec 21 nominations, dont 17 dans la catégorie “meilleure actrice”, sans compter ses 30 nominations aux Golden Globes.

Oscars 2021 : le triomphe de Nomadland [palmarès complet]

Place maintenant à Frances McDormand. Née en 1957 aux Etats-Unis, elle se fait remarquer dans le premier film des Frères Coen (Joel Coen sera par ailleurs son futur mari), Blood Simple, sorti en 1984. Comme Meryl Streep, elle pourrait être qualifiée d’actrice “caméléon”, tant ses rôles au cours de sa carrière ont été variés. De Mississippi Burning à Presque Célèbre, en passant par Transformers 3, l’actrice n’a pas fini de nous épater. Ses deux premiers oscars lui ont été décernés pour les films Fargo, drame policier réalisé par les Frères Coen et Three Billboards : Les Panneaux de la Vengeance, de Martin McDonagh. Dans Fargo, sorti en 1998, elle tient le premier rôle, celui de Marge Gunderson, une femme enceinte et cheffe locale de la police, qui se doit d’enquêter sur des meurtres commis dans une petite ville du Minnesota. Dans Three Billboards, sorti en 2017, elle incarne une mère meurtrie par le viol et le meurtre de sa fille, d’autant plus que l’enquête menée par la police piétine. Assoiffée de vengeance, elle se décide à coller des messages à destination du shérif sur des panneaux publicitaires loués pour l’occasion. 

Dans Nomadland, son troisième - et on espère pas le dernier - Oscar, elle revient en veuve incapable de faire son deuil, dans une Amérique rurale abîmée par la pauvreté, marginalisant de nombreux habitants. Elle se décide alors à partir, et essaie d’adopter un mode de vie nomade. Sa prestation a été plus que saluée par la critique. Le film devrait sortir dans les salles françaises le 9 juin 2021. La bande-annonce est ci-dessous. 

Oscars : En 1997, le discours de Frances McDormand était déjà féministe et puissant

Avec plus de quarante films à son actif, l’actrice n’est pas prête de s’arrêter là : elle est attendue dans le nouveau film de Wes Anderson, The French Dispatch (dont la date de sortie a plusieurs fois été repoussée en raison de la pandémie), ainsi que dans une adaptation de Macbeth. Et comme elle n’a pas manqué de nous le rappeler dans son discours lors de la cérémonie : elle compte sur nous pour se précipiter au cinéma dès la réouverture.

Oscars 2018 - Qu'est-ce que l'"inclusion rider" défendue par Frances McDormand ?