Toutes les critiques de Le Chant de la mer

Les critiques de Première

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Après le délicieux "Brendan" et le secret de Kells" en 2009, plongée féerique dans l’Irlande du IXe siècle et la magie des enluminures, Tomm Moore retrouve l’univers des légendes celtiques. Réalisé en animation traditionnelle, cet hommage à peine voilé aux studios Ghibli (pour le graphisme des adultes) et à "Mon voisin Totoro" (pour la trame) nous entraîne chez les Selkies au fil d’un dessin tout doux. En 1997, avec "Le Secret de Roan Inish", John Sayles avait déjà consacré un film superbe à ces créatures mi femmes mi-phoques dont le chant est la clé pour réveiller gnomes de pierre, esprits facétieux et autres farfadets, mais aussi pour vaincre la sorcière. Le classicisme a décidément du bon car, même si l’intrigue peut sembler complexe aux plus jeunes spectateurs, la poésie et la grâce, légères comme l’écume, envoûtent et emportent.

Les critiques de la Presse

  1. L'Express
    par Christophe Carrière

    Le graphisme est singulièrement beau, le scénario, écrit et raconté à la manière d'un Hayao Miyazaki. La référence est assumée par Moore, qui a suffisamment de personnalité et de talent pour créer son propre univers, accessible à tous les âges et à toutes les sensibilités. Sublime.

  2. Le Point
    par Romain Brethes

    Une esthétique marquée par un univers pictural délicieusement "oldies". Les dessins, d'une beauté sidérante, sont une suite de tableaux qui ne versent pas dans le pur plaisir de la contemplation (...) "Le Chant de la mer" est le cadeau animé de ce Noël.

  3. A voir à lire
    par Arthur Champilou

    L’on ne peut que tarir d’éloges pour cette petite perle d’animation, empreinte de féérie et de fantastique. Cet hiver, "Le Chant de la Mer", une fable contemporaine, si tendre et pourtant, parfois, si cruelle, donnera à voir, aux petits et aux grands, les mystères de l’océan tels qu’ils ne les ont jamais vus.

  4. Le Monde
    par La redaction du Monde

    Dominé par une palette de couleurs froides, le film est un éblouissant tourbillon visuel. Avec sa débauche de motifs circulaires, ses volutes enveloppantes et sa beauté étourdissante, "Le Chant de la mer" est un enchantement de tous les plans.

  5. StudioCiné Live
    par Laurent Djian

    Le graphisme aux embrunts miyazakiens émerveille. Chaque plan de ce joyaux animé s'apparente à un tableau (...) Envoûtement garanti.

  6. Version Femina
    par La rédaction de Version Fémina

    Ce voyage fantastique et subaquatique nous surprend.

  7. 20 Minutes
    par Caroline Vié

    Le réalisateur fait revivre une légende celtique dans ce conte poétique.

  8. Le Figaro
    par Pauline Le Gall

    Tomm Moore tisse un monde visuel d'une grande richesse qui réjouira les enfants et les adultes tout en étant à la fois inquiétant. Il évite cependant le manichéisme pour montrer que le tragique peut côtoyer le sublime.

  9. Télérama
    par Cécile Mury

    C'est un film qui se caresse du regard, avec d'autant plus de tendresse qu'il évoque des sujets plus graves qu'il n'y paraît : le deuil, le manque, la rivalité et l'amour fraternels. Un bijou celtique mais universel.

  10. Libération
    par Anne Diatkine

    Le film est riche et s’appréhende par de multiples facettes. Ce qui fait la force du film de Tomm Moore, c’est son ancrage dans l’enfance du cinéaste et notamment dans les années 80, qui colorent le film d’une émotion biographique.

  11. Cinenews.be
    par Sophie Rizzi

    Fée, sorcière, chant magique, ce film d’animation irlandais réunit tous les ingrédients qui émerveilleront les enfants. Tom Moore s’est à nouveau surpassé dans cette légende celtique douce et graphiquement sublime. Un vrai régal pour les petits, allez-y les yeux fermés !

  12. Clapmag.com
    par Emilie Bochard

    Tomm Moore comble les attentes des petits comme des grands : nos chères têtes blondes s’amuseront de ces personnages aux caractéristiques frappantes tandis que les adultes s’émerveilleront devant la précision des coups de crayon et la joliesse des couleurs pastels.

  13. Critikat.com
    par Vincent Avenel

    Non, le film n’est pas "Le Chant de la mère", pas plus que le titre anglais ne serait "The Son of the Sea", mais le fait demeure : dans l’univers de Moore, le préambule à toute ouverture au merveilleux est le vide laissé par l’absence maternelle.

  14. A nous Paris
    par La rédaction d' A nous Paris

    Une histoire qui résonne comme un conte celte, mise en image par le réalisateur de "Brendan et le secret de Kells". Son coup de crayon singulier et ses légendes inspirées font de cette bal(l)ade irlandaise un joli conte sur lequel plane l’esprit de Miyazaki.

  15. TLC - Toute la Culture
    par La redaction de TLC

    "Le Chant de la mer" apparaît comme un film simple. Mais cette simplicité touche. Le temps de quelques scènes, les caractères attachants des personnages et la beauté graphique discrète atteignent à l’épique.

  16. Le JDD
    par Press du JDD

    Un film d’animation poétique au graphisme soigné pour les plus jeunes, qui s’attacheront à ses personnages merveilleux.

  17. Elle
    par Anne Diatkine

    Une histoire haletante, à la fois ancrée dans des histoires ancestrales et les temps présents.