Nom de naissance Biberman
Nationalité Américain
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur, Scénariste
Avis

Biographie

Né le 4 mars 1900 à Philadelphie, Herbert J. Biberman, réalisateur et scénariste engagé, a subi de plein fouet les effets du maccarthysme. Membre du Parti Communiste américain, Herbert J. Biberman est connu comme l'un des Dix d'Hollywood, cinéastes qui furent mis sur la liste noire par la Commission des activités antiaméricaines. Son œuvre la plus connue est Le sel de la terre.Herbert J. Biberman suit des études à l'Université de Pennsylvanie et à Yale. Après un séjour en Europe, il travaille dans le textile avec sa famille. En 1928, il débute sa carrière artistique en intégrant la Theatre Guild, association ouvertement de gauche au sein de laquelle il devient rapidement réalisateur. En 1935, il fait ses premiers pas dans l'industrie du cinéma chez Columbia, en tant que dialoguiste sur Eight Bells. La même année, il réalise son premier film, One-Way Ticket. De 1936 à 1947, il dirige Meet Nero Wolfe et The Master Race et écrit plusieurs scénarii (King of Chinatown, Quand demain viendra, Action in Arabia, The Master Race et La Nouvelle-Orléans).En 1947, en plein maccarthysme, Herbert J. Biberman est convoqué devant l'HUAC (la Commission des activités antiaméricaines). Il refuse de répondre aux accusations d'appartenance au Parti Communiste, à l'image de neuf de ses collègues du septième art. Conseillés par des avocats proches du même parti, les Dix d'Hollywood opposent un front commun face à l'HUAC et se terrent dans leur silence. Herbert J. Biberman est alors condamné, en 1950, à six mois d'emprisonnement et à verser une amende. Il est inscrit sur la liste noire.Ne pouvant travailler normalement à Hollywood, Herbert J. Biberman et d'autres collègues dans la même situation décident de fonder leur propre compagnie de production, Independent Productions Corporation (IPC), avec pour projet de monter le film Le sel de la terre. Avant même que le tournage ne débute, tout est fait pour que leur projet échoue: désistement des équipes de techniciens appuyées par leurs syndicats, expulsion de l'actrice principale mexicaine et opposition farouche du sénateur californien à la diffusion du film dans les cinémas américains.En 1954, Le sel de la terre voit finalement le jour, réalisé par Herbert J. Biberman et écrit par Michael Wilson. Le film a pour sujet la grève des mineurs mexicains au Nouveau-Mexique, qui se battent pour pouvoir travailler dans les mêmes conditions que leurs homologues américains blancs. Véritable réquisitoire contre l’effroyable situation des ouvriers des mines, Le sel de la terre reçoit le soutien du syndicat des mineurs local. Il est intéressant de mentionner que les acteurs du film sont de vrais mineurs.Le sel de la terre n'est diffusé qu'une seule fois, à New York, où il reçoit des critiques très élogieuses. Sous la menace des compagnies de distribution cinématographique, les cinémas refusent pourtant de le projeter. Le film sort néanmoins en Europe où il remporte le Crystal Globe en ex-Tchécoslovaquie, ainsi que le Grand Prix de l'Académie du Cinéma de Paris. L'impossibilité de diffuser le film aux États-Unis a infligé une perte de 250 000 $ à IPC. En 1965, l'interdiction de diffusion est enfin levée aux États-Unis, soit onze ans plus tard. Qualifié de film "culturellement significatif" par la United States Library of Congress, Le sel de la terre est maintenant protégé par le National Film Registry. Une copie est également conservée au musée d'Art Moderne de New York.Herbert J. Biberman réalise son dernier film, Esclaves, en 1969. Adaptation de La case de l'oncle Tom, Esclaves reçoit un accueil mitigé aux États-Unis, mais est apprécié en France. Il sera d'ailleurs nommé pour la Palme d'Or au Festival de Cannes en 1969. Herbert J. Biberman décède le 30 juin 1971. Sa femme, l'actrice Gale Sondergaard qu'il a épousée en 1930, doit attendre son décès pour pouvoir retravailler à Hollywood. En 2000, le film One of Hollywood Ten relate l'histoire d'Herbert J. Biberman et de ses difficultés pour monter Le sel de la terre. Jeff Goldblum y interprète son rôle. Pour l’anecdote, Herbert J. Biberman n'a jamais été rayé officiellement de la liste noire de l'HUAC.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Le Sel De La Terre Réalisateur -
1969 Esclaves Réalisateur -

Stars associées