Toutes les critiques de Blanche Neige, les Souliers rouges et les 7 Nains

Les critiques de Première

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Des princes transformés en nains après qu’on leur a jetés un sort viennent au secours d’une princesse, jeune fille potelée transformée en une beauté craquante par ses souliers rouges… Animateur coréen passant pour la première fois à la réalisation, Sungho Hong revisite ici le conte de Blanche-Neige en s’amusant de l’obsession du paraître. Le résultat se révèle aussi sympathique que divertissant en dépit d’une animation guère révolutionnaire (semblable souvent à du sous-Shrek) et d’une impression que le récit n’arrive jamais à se déployer dans la dinguerie que laisser augurer ses premières minutes. Le message, un peu trop martelé, prime en quelque sorte ici sur les messagers et ce Blanche neige revu et corrigé reste trop scolaire pour convaincre, jusque dans l’utilisation a minima de la vista comique de Melha Bedia pour la voix de l’héroïne. A réserver aux plus jeunes donc.