WandaVision
Marvel

La série Disney Plus racontera aussi l'origine des pouvoirs de Wanda Maximoff.

On sait déjà que la première série Marvel de Disney Plus prendra une drôle de forme, entre sitcom et fantastique. Et le producteur Kevin Feige en dit plus dans une nouvelle interview à Empire. Il révèle que WandaVision prendra de vrais airs de comédie de situation, bourrée de clins d'oeil aux classiques du genre :

"J'ai adoré la télévision étant petit et j'ai beaucoup trop regardé The Dick Van Dyke Show et I Love Lucy et Ma Sorcière bien-aimée et tout ça... Ce sont devenus des classiques, mais ils ne parlent certainement plus aux jeunes. téléspectateurs actuels." Alors WandaVision s'inspirera des diverses nouvelles techniques de narration popularisées par les sitcoms d'aujourd'hui. "Nous passerons ainsi par le style Modern Family et la style The Office. C'est à dire une mise en scène où les héros s'adressent directement à la caméra, une caméra tremblante, façon documentaire".

En somme, WandaVision jouera la carte du Mockumentary, brisant le quatrième mur.

WandaVision : Paul Bettany disserte du sexe des super-héros

Mais la série aura aussi beaucoup d'ambition pour la suite du MCU. Kevin Feige explique ainsi que le show devrait permettre d'en apprendre plus sur les pouvoirs de Wanda :

"Si vous regardez la saga Infinity, il n'y a aucun personnage qui a subi plus de douleur et de traumatisme que Wanda Maximoff. Et aucun personnage ne semble être aussi puissant que Wanda Maximoff. Aucun personnage n'a cet ensemble de pouvoirs mal défini et inexploré, comme Wanda Maximoff. On a donc trouvé que ça valait la peine d'explorer cet aspect, après Endgame. Qui d'autre est conscient de ce pouvoir ? D'où vient-il ? La Pierre de l'Esprit a-t-elle déverrouillé son pouvoir ?"

Une Origin Story de Scarlet Witch pourrait potentiellement conduire à la confirmation d'une théorie récurrente chez Marvel, selon laquelle, dans les bandes dessinées, Wanda est celle qui a créé les mutants...

WandaVision sortira le 15 janvier 2021 sur Disney Plus.

A lire aussi sur Première