Midnight Gospel
Netflix

Un "space podcast" halluciné par le créateur d'Adventure Time, qui prend la forme d'un énorme trip sous LSD.

À la base, il y a un podcast américain The Duncan Trussell Family Hour, créé par le comédien et humoriste Duncan Trussell. Une émission adorée par Pendleton Ward, le créateur adulé de la délirante série animée Adventure Time. Ensemble, ils vont créer The Midnight Gospel, un cartoon complètement fou, sorti cette semaine sur Netflix et qui reprend carrément des extraits édifiants du podcast (qui compte plus de 320 émissions), mis en images par Ward et son sens si particulier de l'animation.

Pour envelopper ce concept, ils ont inventé le personnage de Clancy, un "space caster" un peu paumé, qui vit parmi les étoiles et qui possède un simulateur de multivers. Son kiff, c'est d'explorer différents mondes, interviewer des personnages hors du commun, et discuter avec eux de questions existentielles sur la vie, la mort et tout ce qu'on croise entre les deux !


"J'ai été stupéfait que quelqu'un comme Pendleton écoute mon podcast et me contacte ! Nous avons commencé à devenir amis et alors qu'il finissait Adventure Time, nous avons construit cette idée, à savoir transformer mon podcast en une série animée", raconte Duncan Trussell, dans une interview à Coming Soon. "Nous voulions créer une variété de situations morcelées. Nous avions envie de réunir deux choses opposées, qui ne devraient probablement pas être mises ensemble à l'écran, et on s'est dit que cela allait probablement produire des moments drôles ou de grands moments poignants. Avec ce défi immense : faire bien attention à ce que l'animation et les podcasts se rejoignent, pour éviter que les discussions qu'on entend ne deviennent accidentellement une espèce de musique de fond..."

Le défi n'est qu'à moitié relevé. The Midnight Gospel est indéniablement une série folle, un dessin animé allumé, à l'imagination exubérante, qui fourmille de couleurs enivrantes, de surprises esthétiques, de clins d'oeil à la pop culture, et d'une frénésie quasi hypnotique. Les voyages de Clancy dans ces mondes incroyables sont assez poétiques et créatifs pour nous garder accroché et même parfois nous laisser la bouche grande ouverte. Malheureusement, une fois le choc "WTF" absorbé, le concept peine à tenir la distance et la folie s'engourdit avec la répétition. 

Midnight Gospel
Netflix

Surtout, les discussions existentielles finissent bel et bien par devenir une petite musique de fond... insupportable. The Midnight Gospel est une série incroyablement bavarde (logique, puisqu'il s'agit en fait d'une émission de radio mise en images), qui devient extraordinairement abrutissante, dès la fin du premier épisode. D'autant qu'il n'y pas grand chose à retenir de ces joutes verbales anesthésiantes sur la drogue, la magie ou l'accomplissement de soi, qui se pensent très intelligentes mais qui brassent en réalité beaucoup de vent. On a l'impression d'être en plein trip sous LSD, à 3h du matin au milieu d'un salon jonché de bouteilles de bières et de mégots, et d'assister à une discussion de gens qui refont le monde, planant sous acide. Sauf que là, on n'est pas vraiment sous LSD et le trip, vu de l'extérieur, est juste épuisant.

Reste que The Midnight Gospel enchantera certainement les fans de Rick & Morty qui trouvent que la série de Dan Harmon ne va pas assez loin. Et certains y trouveront peut-être l'illumination. Bon trip à eux !