The Mandalorian S2
Disney

Mando est de retour avec son Baby Yoda dans un épisode incroyablement spectaculaire. Et si la série était passée à l'étape supérieure ?

Devenue très vite une série événement, pour ne pas dire un phénomène de pop-culture grâce à Baby Yoda, The Mandalorian s'est donné les moyens de continuer sur sa lancée. Le premier épisode de la saison 2, "The Marshal", est une pièce de western enthousiasmante, fun et diablement spectaculaire. Attention spoilers !

On retrouve Mando se promenant dans la Galaxie avec son Baby Yoda, qu'il essaye de ramener chez lui. Pour l'aider dans sa mission, notre chasseur de primes se lance à la recherche d'autres Mandaloriens. Mais l'espèce est en voie d'extinction et il se murmure que l'un d'eux aurait été aperçu sur Tatooine...


Un nom qui sonne comme le chant des sirènes aux oreilles des fans de Star Wars. La légendaire planète hostile située dans la Bordure extérieure, qui prend tellement de place au sein de la franchise, est la base de cet épisode de reprise. Avec ses déserts arides, ses créatures improbables et ses fameux Tuskens, ces hommes des sables apparus dès le premier film en 1977. Un décor en forme de clin d'oeil, qui sert de cadre à un épisode à couper le souffle.

Ce qu'on retient d'abord et surtout, c'est la "production value", tout bonnement exceptionnelle, de "The Marshal". À lui-seul, le terrible Dragon Krayt mis en scène par Jon Favreau est plus impressionnant que toute la saison 1 combinée. On a envie de croire que The Mandalorian a appris de ses erreurs. Que la série a enfin pris la mesure de ses ambitions. Après 8 premiers épisodes en roue libre, aux faux airs d'une web série digitale, le show Star Wars semble enfin avoir démarré ! On en prend plein la tronche, dans une ambiance western plus saignante que jamais. L'entrée en scène du charismatique Timothy Olyphant, dans la peau d'un nouveau Gunsliger, n'y est pas pour rien, et on espère sérieusement le revoir par la suite.

The Mandalorian
Disney

Certes, on peut regretter que cet épisode 1 ne fasse pas beaucoup avancer le pourquoi du comment. La mythologie Star Wars ne gagne rien ou presque avec cette chasse au dragon sur Tatooine. Baby Yoda s'y fait d'ailleurs relativement discret (hormis une ou deux grimaces trop choupettes). Mais Favreau glisse quand même ici ou là quelques surprises aux fans. Comme cette armure de Boba Fett très abîmée, portée par Olyphant. Comme ce "podracer" de La Menace Fantôme, conduit par le Marshal. Et bien sûr, avec l'apparition finale de l'acteur Temuera Morrison, qui était Jango Fett dans L'Attaque des Clones (en 2002). Le temps a passé, alors il reviendra jouer son fils devenu grand, Boba Fett (dont il fut aussi la doublure dans les jeux vidéo Battlefront). Le plus célèbre des Mandaloriens fait enfin son apparition dans The Mandalorian. C'est cool, c'est excitant, c'est spectaculaire. C'est tout ce qu'on demandait à la série depuis le départ. Pourvu que ça dure.