Netflix
Netflix

Faudra-t-il bientôt "prouver" qu'on a les des droits sur un compte via un code de vérification envoyé par e-mail ou par SMS ?

Dans la guerre du streaming, il va certainement devenir crucial de faire la chasse aux mauvais payeurs. Sans même parler du piratage et du téléchargement illégal, le géant du streaming veut limiter au maximum les comptes partagés, devenus monnaie-courante dans les familles du monde entier.

Ainsi, un porte-parole de Netflix confirme à TVLine que le groupe teste une mesure pour le moment "provisoire" pour lutter contre l'utilisation non autorisée d'un compte.

Le site spécialisé GammaWire a été le premier à signaler cette nouvelle mesure de sécurité. Elle est vraisemblablement capable de détecter une connexion comme potentiellement douteuse, et dans ce cas, fera apparaître ce message disant : "Si vous ne vivez pas avec (dans le même foyer que) le propriétaire de ce compte, vous avez besoin de vôtre propre compte pour continuer à regarder."

Le spectateur pourra alors avouer sa faute et "s'inscrire gratuitement pendant 30 jours" ou alors "prouver" qu'il a les des droits sur ce compte en demandant qu'un code de vérification lui soit envoyé par e-mail ou par SMS. Le message sera bien évidemment transmis aux contacts officiels renseignés par le au propriétaire légitime du compte, comprenez celui qui paye la facture. Et si ce n'est pas vous devant le poste, vous aurez quand même uUne troisième option, celle de «Vérifier plus tard», qui vous permettra d'accéder à la bibliothèque Netflix, mais cela réactivera ultérieurement la demande de validation par SMS / e-mail.

"Ce test vise à garantir que les utilisateurs de comptes Netflix sont autorisés à le faire", commente le porte-parole à TVLine.

Netflix message
Netflix Capture GammaWire