Zack Snyder : Justice League
Warner Bros.

Le studio construit deux histoires parallèles autour de Batman et prévoit des superfilms exclusivement en streaming.

Comment construire une saga cohérente portée par deux interprètes de Batman (Ben Affleck et Robert Pattinson) en même temps ? Quels superfilms seront diffusés exclusivement en streaming sur HBO Max et lesquels auront droit à une sortie au cinéma ? Pourquoi "Justice League est un cul-de-sac scénaristique" ? Walter Hamada, à la tête de DC Films, précise la stratégie du studio au sein d'un portrait du New York Times.

Les détails sur la sortie de Wonder Woman 1984 au cinéma et en streaming aux Etats-Unis

Streaming et/ou cinéma ?

Alors que Wonder Woman 1984 vient de sortir à la fois dans les salles de cinéma américaines et en streaming sur HBO Max durant un mois (ce sera le cas pour toutes les productions de la Warner Bros en 2021), le magazine a pu poser quelques questions au patron de la branche super-héroïque du studio, qui ne cache pas de grandes ambitions pour ses futures productions. "Pour chaque film de super-héros que nous préparons, nous nous demandons quel est le potentiel de déclinaisons en spin-offs sur HBO Max", explique par exemple Walter Hamada. Concrètement, la firme aimerait sortir quatre superfilms par an à partir de 2022 sur grand écran, ainsi que deux longs métrages directement sur leur plateforme de streaming, et des séries dérivées sur certains personnages secondaires. Ainsi, les ''tentpoles'' tels que Wonder Woman 3, The Batman, Aquaman 2, The Suicide Squad ou Flash seront bien destinés au grand écran, tandis que les "petits films" consacrés à Batgirl ou Static Shock, et une série sur le commissariat de Gotham City, dérivée du blockbuster avec Robert Pattinson, seront proposés en streaming.

The Batman : Christopher Nolan jure que Robert Pattinson ne lui a pas demandé de conseils

Développer les ''multiverses''

Autre confirmation : Warner développe bien deux histoires sur Batman en parallèle, le Chevalier Noir ayant ainsi plusieurs interprètes en même temps. Comment rendre cela cohérent ? "Pour que toutes ces histoires fonctionnent, les films DC introduiront ce concept de 'multiverse' au grand public, détaille l'article. Ce sont des mondes parallèles grâce auxquels plusieurs versions d'un même personnage peuvent exister en même temps. Ainsi, Warner Bros pourra développer deux sagas autour de Batman, qui seront incarnés par deux comédiens différents et seront développées en même temps. Cela signifie concrètement qu'un même personnage (prenons Gal Gadot en Wonder Woman, par exemple) poursuivra ses aventures sur Terre 1, pendant qu'une nouvelle incarnation (M. Pattinson en Batman) sera occupé sur Terre . The Flash, film prévu au cinéma en 2022, sera chargé de relier les deux univers en proposant deux Batman à l'écran : Ben Affleck et Michael Keaton, qui l'incarnait en 1989 et 1992." Hamada commente cette stratégie ainsi : "Je ne crois pas que cela ait déjà été tenté, mais les spectateurs sont assez intelligents pour comprendre ce concept. Si on fait de bons films, ils accepteront cette idée." Notez cependant que Marvel, le concurrent directe de DC/Warner, prépare peu ou prou la même chose autour de Spider-Man pour ses prochains blockbusters, où devraient se croiser Tom Holland (l'actuel interprète de Peter Parker), Andrew Garfield et Tobey Maguire, qui l'ont joué avant lui au cinéma.

Les "multiverses", comment ça marche ?

Et Justice League ?

On sait qu'il y a quelques années, la Warner espérait que Justice League serait la "pierre angulaire" de sa franchise super-héroïque. Les premiers films en solo ont amené à cette réunion de figures cultes des comics (Man of Steel, Batman v Superman), et c'est aussi ainsi qu'ont été développés ensuite Aquaman et Wonder Woman sur grand écran, mais suite à sa fabrication compliquée et à ses résultats mitigés (aussi bien sur le plan critique qu'au box-office), en 2017, la suite de Justice League a été abandonnée. Zack Snyder, son réalisateur initial, s'apprête cependant à sortir son ''director's cut'', la version vue au cinéma ayant été terminée par Joss Whedon. Celle-ci, prévue en mars sur HBO Max, pourrait-elle relancer de nouveaux films réunissant la Justice League ? D'après Hamada, la réponse est non : "C'est un cul-de-sac scénaristique, une rue qui ne mène nulle part", répond-il.

Justice League : Zack Snyder annonce la date de sortie de son Snyder Cut