DR

Le réalisateur des Derniers Jedi a porté aux nues sur Twitter la deuxième trilogie Star Wars.

La semaine dernière, un certain Scott Malthouse, auteur anglais de jeux de rôle papier, a écrit un tweet largement partagé (plus de 7200 retweets et 8400 réponses) : "dites quelque chose de sincèrement gentil à propos des prequels de Star Wars". Ni une, ni deux, Rian Johnson a sauté sur l’occasion a défendu la prélogie en moins de 280 signes (231 en anglais, précisément). "Lucas a fait un film splendide de 7 heures pour les enfants qui racontent comment la prise de pouvoir et la peur de la perte changent les gens de bien en fascistes, et il l’a fait tout en étant en pointe de presque tous les gros changements techniques de la cinématographie moderne des 30 dernières années."

C’est dit. D’accord, pas d’accord ? Elijah Wood a répondu avec un emoji coeur. Même si vous haïssez Jar Jar Binks et le jeu d’Hayden Christensen, le panégyrique de Rian Johnson a du sens, et résume bien l’idée générale de la prélogie de George Lucas, avec laquelle bien des fans de Star Wars ont grandi. Le réalisateur des Derniers Jedi, le film Star Wars qui a le plus divisé le fandom depuis La Menace fantôme en 1999 : si l’on se fie aux notes des spectateurs sur Allociné, l’Episode 8 est le moins bien noté des Star Wars avec 2,8/5 de moyenne tandis que l’Episode I est à 3,9. L’Ascension de Skywalker est à 3,2 et Solo : A Star Wars Story est à 3,4. Concernant les "gros changements techniques" dont George Lucas aurait été le prophète, Rian doit faire surtout référence au tournage 100% numérique : l’Episode I a été partiellement tourné en numérique (pour la première fois dans un blockbuster) et en pellicule 35mm, avant de passer au tout-ordinateur avec l’Episode II, L’Attaque des clones. Ce n’est pas rien.

Un caméo secret pour Mark Hamill dans la série The Mandalorian

En attendant, depuis la sortie de L’Ascension de Skywalker, pas de nouvelles de Star Wars au cinéma : suite à l’accueil tiède du public et de la critique de l’Episode 9, Lucasfilm concentre ses efforts sur le petit écran (avec la saison 2 de The Mandalorian en octobre prochain sur Disney+), en jeux vidéo (Star Wars : Squadrons qui s’annonce affolant) en romans et BD (situés pendant The High Republic, une nouvelle ère avant l’Empire qu'on découvrira en janvier 2021). La prochaine Star Wars Celebration, grand-messe organisée par Disney, ne se tiendra pas avant 2022… On en saura sans doute plus sur la nouvelle trilogie Star Wars que Rian Johnson est toujours officiellement en train de préparer, tout comme Kevin Feige qui est au boulot sur un film one-shot.