Marvel’s Avengers, Vader Immortal Iron Man VR
DR

Reviews express de trois titres tirés de licences cinématographiques.

Vader Immortal: A Star Wars VR Series
Certainement le plus réussi des trois. À la base développé sur PC par le studio ILMxLAB, Vader Immortal a débarqué il y a quelques semaines sur le PS VR. Quelque part entre l’expérience VR et le parc d’attractions, Vader Immortal nous propose donc de chausser le casque de réalité virtuelle de la PlayStation pour plonger dans l’univers de Star Wars. Une immersion assez bluffante pour les fans, qui regorge de détails et suit un scénario spécialement développé pour le jeu. En trois heures (le titre compte trois épisodes d’environ une heure chacun, en prenant son temps), on se frottera donc au seigneur Vador, qui recherche un artefact sur la planète Mustafar. Le joueur pourra évidemment manier le sabre laser et les pouvoirs de la Force, avec un gameplay dans l’ensemble plutôt réjouissant. On pourrait chipoter sur quelques problèmes de détection des mouvements (surtout une fois dos à l’écran) et des bugs qui vous sortent de la surface de jeu sans prévenir, mais Vader Immortal VR se révèle à la hauteur si vous avez toujours rêvé de « vivre » un film Star Wars. Son petit prix aidera à faire passer sa courte durée de vie.

Vader Immortal : A Star Wars VR Series, sur PS4 (PS VR obligatoire), 26,99 euros.

Marvel’s Avengers
Adaptation de la licence phare, Marvel’s Avengers est une sorte de beat'em all amené à être mis à jour très régulièrement. Dans le mode solo (en forme de tuto amélioré, puisque le gros morceau du jeu est le coop multi), on y suit la jeune Kamala, fan des Avengers, qui se retrouve obligée de reformer le groupe super-héroïque afin de battre l'AIM. On prendra donc successivement le contrôle de Thor, Hulk, Iron Man et des autres, chacun ayant son type de pouvoir. Si les combats sont plutôt réussis et le nombre de missions important, malheureusement le titre de Crystal Dynamics s’avère vite très redondant et souffre d’une mise en scène désespérément plate (à l’exception des séquences d’ouverture). Tout l’objet de ce jeu-service sera au final de looter autant que possible pour améliorer ses personnages, entre deux bastons qui demanderont un peu de jugeote. Ni brillant ni honteux, Marvel’s Avengers pourra sûrement vous occuper pour quelques soirées avec des potes bien motivés. Dommage, on aurait aimé que le studio se focalise sur un jeu purement solo, à l’image de l’excellent Marvel's Spider-Man.

Sur PC, PS4 et Xbox One, 69,99 euros.

Marvel's Iron Man VR
Iron Man en réalité virtuelle ? Voilà qui sonnait comme une évidence. Doté d’une durée de vie de huit à dix heures, Marvel's Iron Man VR est donc un « vrai » jeu et pas une simple expérience. C’est à la fois sa grande qualité et son défaut principal. Plutôt joli, le titre du studio Camouflaj offre des sensations inédites (surtout le vol, particulièrement bien rendu) casque sur la tête et fait tout pour immerger le joueur dans le quotidien de Tony Stark. Mais il s’essouffle à vitesse grand V(R) : l’aventure est bien trop répétitive - certaines phases de tir deviennent insupportables - et le scénario n’est pas toujours au niveau de ses ambitions. On notera aussi pas mal de problèmes de détection des PS Move si l’on fait dos à la caméra, obligeant à se servir de déplacements automatiques en appuyant sur les boutons de la manette. Pas très pratique. Pour autant, Marvel's Iron Man VR offre plusieurs séquences de gameplay vraiment amusantes. Consommé par tranches de 30 à 45 minutes, le jeu devrait largement contenter les amateurs de réalité virtuelle.

Marvel's Iron Man VR, sur PS4 (PS VR obligatoire), 39,99 euros.