GALERIE
Sony Pictures Releasing France / Heyday Films / Bona International Film Group / Columbia Pictures

L’acteur a fait une analogie entre la série de meurtres perpétrés par le gourou décédé en 2017 et les affaires d’harcèlements sexuels dont fait l’objet Harvey Weinstein à Hollywood.

Actuellement en promotion pour le dernier film de Quentin Tarantino, Once Upon a time… In Hollywood, Brad Pitt a fait une comparaison assez surprenante entre Charles Manson dans les années 60 et Harvey Weinstein de nos jours. Le premier était le gourou d’une secte d’abord hippie puis sataniste, dont certains adeptes (dont Manson) sont responsables du meurtre de plusieurs personnes y compris Sharon Tate, épouse alors de Roman Polanski. Et future mère de son enfant. Le deuxième, plus besoin de le présenter ou presque : ancien producteur de talent, taulier des récompenses allant des Oscars aux Palmes cannoises, doté d’un CV long comme le bras. Seulement voilà, en 2017, un scandale sexuel lui explose au visage et la vraie nature d'Harvey Weinstein apparaît à la face du monde entier, celle d’un prédateur sexuel insatiable.

Harvey Weinstein : puissance et chute d'un nabab hollywoodien

Si Charles Manson apparaît, ou plutôt son personnage, dans Once Upon a time… In Hollywood, Brad Pitt, ou plutôt Cliff Booth, son personnage à l’écran, se rapproche de la secte de celui-ci dans le long-métrage signé Tarantino. Dans la vie réelle, au milieu des années 90, l’acteur avait également côtoyé Harvey Weinstein. Ce dernier tournait, selon les dires de Pitt, autour de Gwyneth Paltrow qui était alors sa petite-amie. Pitt aurait menacé à l’époque Weinstein en ces termes : "Si tu continues à la rendre mal à l’aise, je vais te tuer."

Brad Pitt a menacé Harvey Weinstein lorsqu’il a appris qu’il avait harcelé Gwyneth Paltrow

Récemment, dans les colonnes du Sunday Times, relayé ensuite par The Independent et Indiewire, le comédien n’a pas hésité à comparer les exactions de Charles Manson dans le Hollywood de la fin des sixties à celles d’Harvey Weinstein dans le Hollywood actuel. Lorsque le reporter du Sunday Time, Jonathan Dean, a demandé à Brad Pitt et son partenaire de jeu Leonardo DiCaprio s’il y avait eu quelque chose d’aussi horrible et impactant que l’affaire Manson à Hollywood ces dernières années, Pitt a répondu : "Harvey Weinstein, c’était plutôt de mauvais goût aussi, non ? C’était comme les meurtres de Charles Manson. Je pense que cette fois-ci nous avons réagi, dans le bon sens."

De nouveau inculpé, Harvey Weinstein risque la prison à perpétuité

Plus de 80 femmes, dont Angelina Jolie, l’ex-femme de Brad Pitt, Uma Thurman, Rose McGowan ou encore Kate Beckinsale, auraient affirmé avoir été sexuellement agressées par le producteur de cinéma. L’affaire Weinstein avait été le départ des mouvements Time’s Up et #MeToo. Harvey Weinstein devrait passer devant le tribunal pour une affaire de viol le 19 septembre prochain.

Harvey Weinstein accablé par une vidéo dévoilant son comportement inapproprié

A lire aussi sur Première

Brad Pitt ne fait pas attention au box-office

"L’Histoire regorge de films que nous aimons aujourd’hui et qui ont pourtant été de gros échecs à leur démarrage."