30 jours max
StudioCanal

Avec déjà 370 000 entrées, le film de Tarek Boudali est bien parti pour être un succès.

Tarek Boudali et la bande à Fifi (plus Vanessa Guide) se hissent en tête des nouveautés au box-office français avec 372 588 entrées récoltées pour le premier week-end d’exploitation du film 30 jours Max. Si on peut discuter de sa qualité, on ne peut certainement pas remettre en doute de son succès déjà annoncé. Certes, ce score dévoilé par nos confrères du Film Français est à pondérer avec le fait qu’il inclut les avant-premières qui ont précédé la sortie nationale, mais c’est toujours le cas avec les chiffres du box-office. D'ailleurs, si on les retire du cumul, 30 Jours Max reste au-delà des 300 000 billets vendus de mercredi à dimanche.

30 jours max : La Bande à Fifi à bout de souffle [critique]

Les chiffres de ce week-end étaient particulièrement scrutés, avec la mise en place du couvre-feu de 21h à 6h du matin dans plusieurs grandes villes de France, qui supprime de fait de nombreuses séances de cinéma en soirée. Le démarrage de 30 Jours max est donc très encourageant : si Sonic le film, 1917 et Bad Boys for Life ont démarré au-delà des 500 000 entrées en début d'année, depuis la réouverture des salles, le 22 juin dernier, seul un long métrage avait fait mieux sur cette courte durée : Tenet, de Christopher Nolan, qui a été vu par 809 601 spectateurs en cinq jours, soit le plus gros démarrage de 2020. Les productions françaises De Gaulle et Dix jours sans maman, sorties avant le confinement, ont elles aussi démarré devant le film de Tarek Boudali, au-delà des 400 000 tickets, avant d'atteindre respectivement 850 000 et 1,1 million d'entrées. Mais la fréquentation a fortement baissé en France depuis juillet, et si quelques films ont pu tirer leur épingle du jeu (comme Les Blagues de Toto, qui a franchi le million cet été, Tout simplement noir ou Antoinette dans les Cévennes), les chiffres restent globalement bas.

Rappelons enfin qu'avant la pandémie, les comédies de la bande à Fifi sont systématiquement des cartons au box-office français. Si on exclut les deux longs-métrages de Reem Kherici, Paris à tout prix et Jour J, qui sont un peu à part dans cet univers cinématographique, leur plus petit succès est l'adaptation de Nicky Larson, qui a tout de même attiré 1,6 million de spectateurs au cinéma. Babysitting et Epouse-moi mon pote ont eux enregistré plus de 2 millions d'entrées, et Babysitting 2 et Alibi.com ont fait encore mieux en passant la barre des 3 millions.

La fréquentation des cinémas français a été divisée par deux en 2020

Si la crise actuelle chamboule tout, limitant par exemple la présence dans les salles des gros films américains, ils ne sont cependant pas absents du désir de cinéma de spectateurs, puisque suivent dans ce box-office du week-end : Les Trolls 2 et The Good Criminal. Le film danois réalisé par Thomas Vinterberg Drunk arrive en quatrième position.

Quant à Tenet, le film annoncé comme "le sauveur du cinéma", il a pour sa part remplit sa mission (du moins en France) puisqu’il a attiré 41 443 nouveaux spectateurs pour son 8e week-end et frôle désormais les 2,3 millions d’entrées depuis sa sortie. Après son excellent démarrage, c'est aussi le plus gros succès de l'année en France au cumul (Sonic et 1917 sont juste derrière avec 2,2 millions de spectateurs chacun).

Box-office français du week-end du 18/10
Le Film Français/ComScore