Anima Netflix Yorke Anderson
Netflix

Le court-métrage contiendra 3 chansons inédites du leader de Radiohead.

Suite au succès de Love Death & Robots (David Fincher et Tim Miller), Netflix semble miser sur les formats courts. Le géant du streaming a décidé de réunir les talents musicaux de Thom Yorke et la maestria de Paul Thomas Anderson pour Anima (disponible le 27 juin), un court-métrage d'environ 15 minutes au ton psychédélique. Une sorte de clip géant qui servira de préface à l'album solo éponyme du chanteur de Radiohead. Le film devrait dévoiler 3 des 9 titres de la tracklist (10 titres sur le vinyle) sur fond de plans hallucinatoires, tous droit sortis de l'imagination de Darius Khondji, chef-opérateur de James Gray, Woody Allen ou encore Nicolas Windin Refn.

Thom Yorke dévoile un extrait alléchant de la BO de Suspiria

Avant la sortie d'Anima, Thom Yorke entretenait déjà des relations étroites avec le réalisateur de Phantom Thread. Outre la collaboration fructueuse entre son camarade de Radiohead, le guitariste Johnny Greenwood, et Paul Thomas Anderson (There Will Be Blood, The Master...), Thom Yorke avait également travaillé avec PTA pour deux captations de performances live intimistes. On y voyait les deux compères de Radiohead interpréter deux chansons de leur dernier album A Moon Shaped Pool (The Numbers, Present Tense) dans un cadre bucolique, pour un résultat d'une sincérité débordante.

P.T. Anderson : “La retraite de Daniel Day-Lewis ? Je préfère ne pas y penser”