gremlins
Amblin/Warner Bros

Le cinéaste culte évoque la scène de la cuisine dans Gremlins.

A l'occasion de la rediffusion de Gremlins, ce vendredi soir sur TF1 Séries Films, voici le décryptage de l'une de ses séquences les plus mémorables par Joe Dante, son metteur en scène.

Par Frédéric Foubert

Gremlins : voici comment Steven Spielberg est tombé amoureux de Gizmo

Mort de rire

« Le cliché absolu du film d’horreur, c’est une jeune fille blonde poursuivie par un monstre. Je voulais inverser le cliché en montrant une mère de famille qui prend les choses en main. Avec ses armes à elle, celles d’une ménagère qui ferait face à une invasion de cafards ! J’ai toujours aimé mélanger la comédie et l’horreur – ça me vient de L’homme invisible de James Whale – et cette scène illustre bien ce basculement de l’un à l’autre. Ce mélange de terreur et de fun que j’appelle le rollercoaster effect. »

« Steven Spielberg présente »

« Le plan du gremlin qui dévore un cookie à côté du mixer est une des premières fois où on peut vraiment observer une de ces bestioles de près. Le spectateur est tiraillé, parce qu’il souhaite que la mère échappe aux monstres et, en même temps, il commence à s’attacher à eux ! Les seuls qui n’aimaient pas les gremlins, en fait, c’étaient les gens du studio. Le début tout gentil à la E.T., ça leur allait, mais pas la deuxième partie. Heureusement, Spielberg a insisté pour organiser une preview et… ça a été un triomphe. Sans son intervention, le film aurait été sévèrement mutilé. »

Grands enfants

« Il y a deux scènes « problématiques » dans Gremlins. Celle où Phoebe Cates raconte ce qui est arrivé à son père à Noël, et celle-ci. Au même moment, les gens se plaignaient de la scène du cœur arraché dans Indiana Jones et le Temple maudit. C’est pour ça qu’a été inventé le PG-13 (déconseillé aux moins de 13 ans non accompagnés), parce qu’on avait besoin d’une classification intermédiaire entre PG (tout public) et R (interdit aux moins de 17 ans non accompagnés). Bon, c’est juste un argument marketing un peu bidon, si vous voulez mon avis. Et Gremlins est d’ailleurs toujours classé PG ! »

Le saviez-vous ? E.T. se cache sur le poster des Gremlins

Puppet show

« On inventait la technologie au fur et à mesure du tournage. L’équipe de Jim Henson (créateur du Muppet Show) avait déblayé le terrain dans le domaine des marionnettes, mais là, c’était quand même différent. On fabriquait un gremlin différent pour chaque action. Par exemple, lancer des assiettes, comme ici. C’était une tâche monumentale. On avait un entrepôt rempli de gremlins du sol au plafond. Au début, on avait pensé utiliser des singes. Mais quand on a mis un masque de gremlin à un singe, il a pété les plombs et chié partout. »

A ne pas faire à la maison

« Le moment où le gremlin explose dans le micro-ondes a fait polémique. Les journaux nous accusaient d’être un mauvais exemple pour la jeunesse. Ils pensaient que les gosses allaient faire la même chose chez eux avec les chats ou les nourrissons. C’est vraiment prendre les enfants pour des idiots… Lors d’une avant-première, j’ai vu une mère de famille partir en pleine projection, totalement scandalisée, mais son gosse a réussi à s’enfuir et est retourné dans la salle voir la fin du film ! J’ai réutilisé cette anecdote dans Gremlins 2. »

 

Beurk

« La version initiale du film faisait six minutes de plus et comportait notamment un gros plan du couteau planté dans le ventre du gremlin, avec du liquide vert et plein de viscères qui en sortaient. C’était dégoûtant, on en était très fiers. Mais on dû le retirer après la preview… Si vous regardez bien, vous verrez qu’on aperçoit encore le cadavre du gremlin à l’arrière-plan, sur le comptoir de la cuisine. »

La blonde défie les Gremlins

« L’idée était vraiment d’utiliser tous les instruments dont disposait la ménagère américaine : le mixer, le couteau de cuisine, le micro-ondes, et même le spray antipuces du chien… C’est assez proche de ce que faisait Frank Tashlin, en particulier dans cette scène célèbre de La Blonde défie le FBI où l’aspirateur devient fou. Mais je n’ai jamais cherché consciemment à challenger Tashlin. Ce n’est que plus tard que j’ai compris à quel point il m’avait influencé, lorsqu’un critique m’a contacté pour comparer nos œuvres respectives. Wow, c’était super flatteur ! »

Les Gremlins vont faire leur retour... sous la forme d'une série animée